• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yann Riché

Yann Riché

Coach, consultant et auteur photographe, pourraient assez bien définir une large partie de mon identité. Ce qui compte, ce qui est essentiel se trouve dans le sens que nous pouvons trouver et donner au monde tel qu'il est ou tel que nous souhations qu'il soit.
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 02/03/2006
  • Modérateur depuis le 09/05/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 75 146 2758
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 58 39 19
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Yann Riché Yann Riché 16 juin 2008 13:24

    Forest,

    Il me semble plus interessant de s’interresser au contenu qu’au contenant. En l’occurence, M. Brun est issue de l’industrie et pas du commerce, tant mieux à mon sens.

    Le contenant est une analyse de l’industrie française et de ses enjeux. Vous pouvez si cela vous tente lire les documents publiés par le ministère de l’industrie.

    Pourquoi M. Brun ne serait pas autorisé à publier un rapport ? Qu’est-ce qui vous gêne dans son analyse ?

    Comme tout rapport j’estime qu’il est intéressant de regarder les raisonnements et les enjeux qui y sont présentés. Est-ce du lobby ? Evidemment, mais Nicolas Hulot a fait le sien et d’autres aussi.

    Tous nous sommes prêts à crier au scandale mais qui apporte des solutions ?

    Evidemment l’industrie ça gêne aux entournures, celles qui sont installées partent, celles qui arrivent gênent (ça pue et ça fait du bruit), bref c’est vrai nous pouvons choisir de foncer vers la désindustrialisation active...



  • Yann Riché Yann Riché 9 mai 2008 17:08

    Je reconnais mon erreur et j’aurais sans doute du développer davantage un point ou deux pour donner plus envie au lecteur d’aller lire le livre.

    Néanmoins Martin Hirsch explique par exemple les points que vous soulevez, d’une part ce qu’il est aller faire là dedans, mais aussi il explique quelles ont été ses relations avec Nicolas Sarkozy pour ce poste.

     

    Il aurait pu dire "Sarko c’est pas mon camp et dons je n’irais pas", mais non il a le courage d’aller faire ce qu’il préconise.

    Méthode : des objectifs clairs, des groupes de discussions pour expliquer les objectifs mais aussi pour avoir les remontées des premiers concernés, expérimentation pour une période donnée, amélioration, etc. Pas de grande messe (comme sur les plans banlieues par exemple).

    Autre critique : pourquoi ne se bat-il pas contre les mesures du gouvernement et en particulier le 2 refus et c’est la porte ? Sur ce sujet difficile de le savoir directement, sans doute réagit-il malgré la solidarité gouvernementale, sinon peut-être, pour réussir sur son projet pratique -t-il sa liberté de silence...

    Plutôt que de lancer quelques remarques à partir d’a priori l’exploitation de l’homme par l’homme, ne faut-il pas non plus chercher des solutions pour limiter la pauvreté.

    La complexité du monde aujourd’hui nécessite d’avoir des réponses plus subtiles que le discours politique habituel du pour ou contre....

    Bien amicalement,



  • Yann Riché Yann Riché 19 février 2008 20:58

    @forest :

    Document de lobbying ? C’est toujours possible (mars 2007 période électorale), mais tout est possible. sauf que le développement du rapport critique vertement les réductions de charge... Ce qui va à l’encontre des positions du MEDEF, et prône plutôt un renforcement des compétences pour qu’il y ait des salaires autres que le SMIC et plutot à la hausse...

    @yohan

    Idem qu’au dessus pour les éxo de charges.

    Ensuite la concurrence fiscale... Les éxo de TP sont limlitées, je ne connais presque pas de commune qui réduit sa TP au contraire , je ne connais pas beaucoup d’entreprises qui s’implantent uniquement pour des raisons de TP, la réalité se trouve dans un ensemble, dans l’offre globale.

    Pour le reste de l’analyse je ne partage pas toutes vos options (sur la préférence communautaire qui ne peut pas s’ériger en dogme) mais comme je n’aime pas non plus le dogme du laisser faire...

     

     



  • Yann Riché Yann Riché 19 février 2008 20:45

    Notre marché intérieur intéresse fortement les étrangers, c’est un bon marché, c’est une évidence.

     

    Non le problème pour nos entrepreneurs est de développer un produit et de le commercialiser sur un territoire plus important que 60 millions de consommateurs. En visant l’Europe, encore faut-il le pouvoir, les gains d’échelles sont immédiats et donc la compétitivité accrue. Là est mon message.



  • Yann Riché Yann Riché 19 février 2008 20:41

    Bonsoir M. Valmour,

    Evidemment je ne peux qu’abonder...

    Le cout du travail demeure trop cher, et le simple fait que nous ayons des éxonérations sur les bas salaires, sur le passage aux 35 heures etc, me semble en être la conséquence. Ces éxonérations de charges nous les payons collectivement sans pour autant pénaliser via par exemple une TVA sociale (mais il y a sans doute d’autres choix) les produits de consommation importés...

    Le deuxième poitn que vous soulever concerne l’entreprise et le management, je ne peux que vous rejoindre, le MEDEF n’est pas une association d’entrepreneur mais plutot de dirigeant ou d’héritiers de grandes entreprises. Mais les TPE et PME sont managés par des patrons qui sont malheureusement souvent encore incompétents en management. Bon techniciens, bon commerciaux pour certains...

    La politique industrielle n’est pas seulement dans l’investissement de l’Etat, il est aussi dans ces choix et ses orientations budgétaires, dans ses choix d’éducation, etc... La privatisation de grands groupes fut pour certain utile pour d’autres... on se demande.

    Enfin la TP doit être réformée (c’est en cours), il n’est pas illogique que cet impôt finance les zones économiques et les infrastructures...

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité