• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yaurrick

Yaurrick

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 442 0
1 mois 0 48 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires



  • Yaurrick Yaurrick 19 septembre 14:05

    @Sparker
    Le mécanisme des pertes et profits, c’est le thermomètre... libre à vous de croire que le faussant (via des subventions) on supprimera la maladie .
    Et au passage en quoi il vous semble normal que les contribuables aient à abonder des intérêts privés ?



  • Yaurrick Yaurrick 19 septembre 12:59

    @sweach
    Le bon sens, ce serait déjà que l’état équilibre son budget annuel (interdiction pour l’état de présenter un budget qui ne soit bénéficiaire, et charge à lui d’adapter ses dépenses aux recettes et non l’inverse).
    Ensuite comme vous le dites, stopper tout ce bazar d’aides, de niches, lois diverses et autres avatars de l’interventionnisme. Puis on rationalise tout ça avec un système simple (flat taxe) ou impôt négatif.
    Enfin on laisse faire faillite les entreprises qui ne vont pas bien, interdiction d’envoyer un quelconque signal « les contribuables viennent au secours, donc on fait toutes les conneries que l’on veut ».... et au passage, modification des statuts des politiques et fonctionnaires, aucune raison ne justifie qu’ils aient des privilèges.
    Enfin, on supprime tout les monopoles de droit et autres numérus clausus, en veillant à ce que la concurrence puisse se faire.

    Quand on aura fait ça, on pourra commencer à remettre la France sur ses rails.



  • Yaurrick Yaurrick 19 septembre 12:37

    @koulouge
    Solution libérale : suppression pure et simple des subventions à la presse... et de manière générale, on arrête ce délire collectiviste de faire subventionner des structures/entreprises qui ne fonctionnent plus par le contribuable.



  • Yaurrick Yaurrick 18 septembre 12:55

    @Le421
    Du travail il y en a, comme le travail au noir le montre. Ce qui manque ce sont des emplois, et malheureusement, on dissuade les employeurs de les créer en raison d’un tas de contraintes..Et ça n’arrange pas la situation des moins bien lotis, bien au contraire...



  • Yaurrick Yaurrick 18 septembre 12:46

    @Nicole Cheverney
    Il s’agit dans tous les cas de masquer le véritable salaire des citoyens, et l’état s’attache à entretenir la confusion : nombre de français sont persuadés que les cotisations patronales ne sont payées pas payées de leur poches mais de celles des employeurs. On voudrait tout faire pour ne pas pouvoir mesurer l’efficience du système social qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
    En effet la fiscalité se doit d’être simple, sans exonérations ni niches diverses mais surtout légère... Malheureusement on est loin du compte, la gabegie règne, c’est pourquoi il faudrait leur donner leur salaire complet et qu’ils fassent eux même les différents chèques relatifs à ces charges : là je vous garantis que la pression montera vite pour remettre de l’ordre et de l’efficience là dedans.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès