• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yohan

Yohan

55 ans dont 25 passés dans le secteur de la formation professionnelle, et 30 à explorer la vie. Ce qui me plait au plan professionnel : les questions d’emploi, d’économie, me plonger dans l’univers secret des métiers (celui du charpentier de marine, du tonnelier,...).
Mes goûts ?
Me délecter en trempant un bout de pain dans l’huile d’olive crétoise, faire griller des sars sur la plage avec de bons potes en sirotant du vinho verde, plutôt qu’un safari photos au Kénya, les chutes du Niagara.

Tableau de bord

  • Premier article le 26/09/2007
  • Modérateur depuis le 19/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 150 10948 4702
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1428 1041 387
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Yohan Yohan 25 septembre 2007 23:46

    Faillite, pas encore, mais on est dans le tunnel qui y mène. Pour en sortir du bon côté, rien de mieux qu’une bonne cure d’austérité, vente des bijoux de famille, retourner à l’établi, fermer sa gueule si ça fait mal et attendre....



  • Yohan Yohan 25 septembre 2007 23:34

    Pas de lapsus, le contraire même de la langue de bois. Fillon pense certainement ce qu’il dit. Faillite, c’est juste un mot pour dire qu’on est grave dans le rouge à la fin de chaque mois. le patient : C’est grave docteur ?. Le bon docteur : c’est assez grave mais bien soigné, on peut s’en sortir Le patient : est-ce qu’on en meurt ? Le bon docteur : On n’en meurt pas, mais on y laisse des plumes Le patient : Combien vous dois-je docteur ? Le bon docteur : Vu votre situation, c’est gratuit pour vous Le patient : Ne vous inquiétez pas de cela, mon pays est riche smiley



  • Yohan Yohan 25 septembre 2007 19:26

    La montée du célibat va de pair avec la montée des égoïsmes et la peur du risque. Le prix à payer pour le sentiment de liberté qu’il donne, c’est la solitude, la malbouffe au restaurant, les week-ends qu’il faut remplir d’activités. Mais il y a bien sûr des avantages, sans quoi, il y aurait aussi moins de célibataires. Quant au célibat des femmes, c’est autre chose. Elles savent qu’elles ont plus à perdre au train train de la vie de couple, elles ont de ce fait de nouvelles exigences pour accepter la vie à deux. Et comme bcp de mecs ne l’ont pas encore compris (qui veulent bobonne à la maison), bcp sont célibataires malgré eux.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité