• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

yoyo93

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • yoyo93 6 juin 2012 23:51

    Mais d’où vient cette affirmation toute faite que les médias ne parleraient pas de l’Islande ? Moi j’ai lu de nombreux papiers, vu et entendu des émissions télé ou radio. J’ai rêvé, ou bien ?

    Votre papier contient quelques imprécisions : les islandais n’ont pas « refusé par référendum le sauvetage des banques », ils ont refusé le remboursement que réclament les gouvernement britanniques et néerlandais pour indemniser leurs ressortissants après la faillite de la banque Icesave, filiale d’une des grandes banques islandaises, Landsbanki. Ce n’est pas tout à fait la même chose.
    Quand à la nationalisation des banques, je ne suis pas sûr qu’on puisse y voir autre chose qu’un sauvetage obligé et non un véritable choix idéologique (et ce n’est pas un ultralibéral qui vous parle, croyez moi). Cette nationalisation n’a d’ailleurs pas été opérée par l’actuel gouvernement de gauche mais par le gouvernement de droite qui était aux affaires au moment de la crise. Je ne suis pas sûr que les islandais y auront gagné grand chose si dans quelques années ces mêmes banques, une fois requinquées avec de l’argent public, sont à nouveau privatisées.
    Pour faire court : oui, ce qui se passe en Islande est intéressant et il peut y avoir des enseignements à en tirer mais attention aux amalgames, aux simplifications et aux conclusions hâtives...


  • yoyo93 6 juin 2012 17:55

    Dès le début de l’article vous faites une confusion : ce qui a été négocié avec les gouvernements (et non pas les banques) britanniques et néerlandais, c’est la dette de la banque Icesave et non la totalité de la dette des banques islandaises. Il y a eu un premier référendum à ce sujet en mars 2010 que vous omettez, où les électeurs islandais ont rejeté un premier accord à 93%.

    Il y a beaucoup d’autres imprécisions dans cet article. C’est compréhensible pour un journaliste amateur.
    Quoi que vous en disiez dans votre commentaire de fin de papier, journaliste c’est un métier et ça ne s’improvise pas. Si les journalistes et les médias sont critiquables, ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac et beaucoup d’entre eux s’attachent à faire leur métier correctement, même si leur conditions de travail se sont souvent dégradées ces dernières décennies.
    Une des affirmations implicites qui sous-tend tout cet article me parait sans fondement sérieux : qu’est ce qui permet d’affirmer que les médias passeraient sous silence l’Islande ? Rien. En tout cas aucune étude sérieuse. Il y a en effet eu de nombreux articles, émissions radio et télé, avec des angles d’analyse assez divers suivant les médias.






Palmarès