• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yves Loiseau

Yves Loiseau

Journaliste et écrivain. Ancien Administrateur de Radio France et de France Télévisions. Ancien grand reporter (voir Wikipedia)
Yves Loiseau est aujourd'hui le correspondant à Montréal -QC- (Canada) de "WGR, la radio des grands reporters et des écrivains voyageurs" ainsi que des "Cahiers de l'Orient". Il rédige actuellement deux livres sur l'histoire comptemporaine du Québec.
sur Twitter @maopapa

Tableau de bord

  • Premier article le 27/11/2006
  • Modérateur depuis le 13/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 49 225
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 61 28 33
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 31 mars 2008 19:57

    Avant de vous avoir lu j’avais envoyé à Patrick de Carolis un mail sur le même théme que votre excellent papier. France 3 a ces soir la -par son "silence" à l’image et par l’absence de commentaires de ses journalistes commentateurs- eu le même comportement que la télévision chinoise.... Bravo d’avoir relevé ce manquement aux obligations de service public. Même s’il n’est resté que 4 minutes on aurait pu s’attendre à de violentes critiques de France 3 face à ce comportement raciste ! La censure ne profit qu’aux ennemis de la démocratie !



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 11 mars 2008 12:11

    Je ne partage pas votre avis sur l’existence de France 24 qui, pour un pays comme la France, n’est pas en tant que tel une abhération.

    Je voudrais simplement revenir sur une information érronnée bien que couramment pratiquée : le staut de France 24 n’est pas mi public mi privé : l’autorisation délivrée par la Commission européenne par lettre au Ministre français des Affaires étrangères de l’époque stipule que France 24 est une société d’intérêt général... C’est à dire en français que France 24 est une chaine du service public !

    C’est le montage capitalistique et la gouvernance qui sont mi public mi privé : ce qui n’est pas la même choses !

    J’attends pour ce qui me concerne avec impatience que le fonctionnement de la chaine soit audité comme la Commission européenne le stipule également.

    C’est à ce moment la -s’il vient- que tout pourra etre remis à plat !



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 11 mars 2008 11:21

    Vous n’amenez pas d’idées nouvelles mais votre papier a le mérite de nous rappeler que TV5 suscite de l’interet chez tous ceux qui sont concernés par la francophonie... et la société de l’information !

    Très sincérement , je ne sais pas comment cette affaire finira ! J’ai beaucoup de doutes sur l’ensemble du dossier parce que les responsables politiques nous la jouent "cloaque".

    D’abord pour tous les partenaires -sauf la Suisse- il s’agit d’afffaires politiques ! Seule la télévision suisse est actionnaire à part entière de cette Objet Télévisuel Non Identifié. Toutes les autres télévisions apparaissent comme les prete noms de leur gouvernement. Ca a son importance parce qu’aucun des organes de direction de cette OTNI ne fonctionne suivant les normes industrielles en vigueur.

    Chacun des partenaires est responsable de cette situation.

    A chaque changement de Présidence, en tant qu’administrateur de France Télévisions, j’ai pris contact avec mes homologues étrangers de TV5. Chaque Président français -bien evidemment- soumis à l’approbation du Conseil d’administration de TV5 était un politique pur jus.... C’est le cas de François Bonnemain -chiraquien plus que bon teint- après que les socialistes aient eux aussi -il y a plus longtemps- poussés leurs poulains.

    Vu de ma fenetre, quel est réelement l’intéret des partenaires francophones du Nord -la remarque est plus importante qu’il n’y parait- c’est d’obtenir une fenetre de tir pour leurs programmes à hauteur de leur participation financiere. C’est à dire 16% environ si mes calculs sont exacts !

    Je dis que c’est une stratègie lamentable même si je m’inquiete du projet français !

    Il y a eu, dans le grands moments de crise internationale, compte tenu du décalage horaire entre les uns et les autres, des événements en matière d’information sur TV5 grace à la coopération entre les uns et les autres mais j’attends toujours l’irruption du sud et la participation des africains ou des arabes francophones sur cette chaine.....

    Pour ce faire, il faudrait que les uns et les autres des partenaires actuels acceptent de financer une chaine qui ne soit pas exclusivement une vitrine de leurs productions respectives. Ils faudraient qu’ils acceptent également de laisser la gouvernance de la chaine à des professsionnels. Je dis bien des professionnels, c’est à dire des gens déchargés des rapports avec les politiques.

    On en est loin !



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 10 mars 2008 15:11

    A voir absolument ! Ca fait du bien intelligemment !



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 26 février 2008 09:39

    Je trouve votre papier excellent parce qu’il marque en fait les limites de l’exercice. Les parlementaires UMP sont glacés de peur à l’idée de réformer le secteur !

    C’est la raison pour laquelle on ne parlera pas de la télévision du futur. "Gouverner, c’est prévoir" dit on ! Pas pour nos parlementaires : tout le monde a oublié que peu avant l’été, les mêmes ,que je fréquente depuis des années, avait pondu un texte de loi qui ne tenait pas compte de la télévision mobile... juste avant les vacances et voté comme un seul homme.

    Oublions donc la télévision de 2011 quand le hertzien analogique aura disparu et que l’on sera rentré dans l’ère du tout numérique !

    J’ai un point dfe désaccord toutefois avec vous sur la repésentation du parti socialiste. Ce n’est pas parce que les députés et sénateurs ne figurent pas nominalement dans la commission que le parti socialiste n’est pas présent. La plupart des producteurs présents sont des "compagnons de route" et vous ne parlez pas de Madame Servan-Schreiber et de Monsieur Moati qui -selon l’Express- sont des conseillers personnels de Jean François Copé sur le sujet. Madame Servan-Schreiber est l’épouse de Monsieur Weber, député européen qui a fait au dernier bureau national de son parti une sortie pour expliquer comment il ne fallait se focaliser que sur un seul objectif : l’augmentation de la redevance.

    Ce sont tous ces gens qui, à l’époque de la gauche, et pour se remplir les poches au nom de la création ont créé tout à la fois les décrets Tasca -qui interdisent tout possibilité de commercialisation aux chaines de télévision- et les intermittents du spectacle.

    Christian Paul et Patrick Bloche ont de leur coté une politique incompréhensible : sont ils victimes du lobby dénoncé precedemment ou ont ils oublié que les images animées peuvent etre également circuler sur les réseaux ?

    Bref -comme vous je crois- que notre réve d’une télévision moderne sera entérée par ceux la qui était censée la promouvoir.... Mais n’avait on pas vu des lobbystes circuler dans les couloirs de l’assemblée lors des débats sur le numérique !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité