• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Yves Loiseau

Yves Loiseau

Journaliste et écrivain. Ancien Administrateur de Radio France et de France Télévisions. Ancien grand reporter (voir Wikipedia)
Yves Loiseau est aujourd'hui le correspondant à Montréal -QC- (Canada) de "WGR, la radio des grands reporters et des écrivains voyageurs" ainsi que des "Cahiers de l'Orient". Il rédige actuellement deux livres sur l'histoire comptemporaine du Québec.
sur Twitter @maopapa

Tableau de bord

  • Premier article le 27/11/2006
  • Modérateur depuis le 13/04/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 49 225
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 61 28 33
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 20 février 2008 10:21

    Désolé mais sans faire de sophisme, la VOD n’est pas la même chose que la télévision à la demande. Avec la VOD on consomme un produit défini alors que la télévision à la demande peut amener à un composer l’ensemble d’un programme à l’avance suivant ce que les cookies -ou autres questionnaires- auront définis comme étant vos centres d’intérets !



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 20 février 2008 10:15

    Toutes les propositions sont intéressantes mais je peux tout de même me permettre de rappeler que tout ce qui tourne autour de la télévision publique représente plusieurs dizaines de milliers d’emploi.....

    Par ailleurs on est encore loin en matiere d’équipement du tout numérique.... le hertzien et le poste familial vont subsister encore pendant quelques années....

    Je n’ignore pas non plus le téléchargement gratuit mais tout ce qui se discute et reposer la question n’est pas régler le problème.

    Par contre si j’avais à actualiser mon propos, ce serait pour dire que la composition même la commission Copé peut d’ores et déjà laisser supposer qu’il n’en ressortira rien.... Les producteurs qui composent à 98% d’entre eux ne sont pas des connaisseurs du multi écrans -et figurent parmi les prédateurs essentiels du systeme par le canal des intermittents du spectacle-. Il n’y a pas de journaliste ou de spécialiste de l’information dans cette commission !



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 25 janvier 2008 12:12

    Une des grandes forces des opérateurs télécoms est d’avoir fait croire qu’il ne pouvait pas y avoir de télévision mobile ailleurs que sur le téléphone... Cette idée est une idée fausse... D’abord parce que même sans DVB-H la télévision mobile existe déjà ! Les propriétaires d’Archos équipés TNT et les possesseurs des derniers GPS Siemens savent très bien qu’ils peuvent dans les embouteillages regarder les chaines de la TNT.... Les cammionneurs aussi puisque les responsables d’autoroute s’en inquietent.

    Le disours autour de la télévision mobile tel qu’il est présenté est donc un discours de com !

    Les opérateurs ne s’y sont d’ailleurs pas gtrompés puisqu’il n’y a qu’Orange -enfin sa version française- a etre requerant pour un programme de télévision mobile : les autres ont abandonné l’idée !

    Qui fait l’erreur industrielle ?

    Je pense que c’est Orange et pas Vodaphone.... Certains téléspectateurs ont été munis de téléphones DVB-H pour les tester pendant plusieurs mois. Le resultat a été exteremement décevants pour les opérateurs qui se sont rendus compte que ces téléphones étaient utilisés à la maison pour aller de la cuisine au salon -ou peut etre aux toilettes- sans que cela dépasse ce cadre domestique.... Je vous laisse imaginer les conséquences !

    La seconde idée qui se dégage de cette éxpérience c’est que le couteau suisse n’existe pas encore pour le public dans l’ensemble des produits numériques. Cette constatation nous renvoie à une autre réalité qui est celle du contenu : question que l’on ne pose jamais...

    Peut on regarder la même chose ou presque sur les écrans portables ? La réponse est non et pous s’imposer sur le téléphone au Japon Docomo et la NHK -télévision publique- ont réalisés des programmes spécifiques.

    Il y a un line direct entre le develloppement de toutes ces technologies et le tissu industriel. Le téléphone portable disparaitra peut etre bientot -pour renaitre sous une autre forme- quend le Wimax entrera dans l’hexagone et apparaitront des nouveaux opérateurs de transports qui ne sont peut pas ceux qui sont à la peine aujourd’hui avec le G3 et le Edge. Bolloré est mieux placé que France Télécoms.
    A +



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 13 décembre 2007 10:10

    Bonjour Eric,

    Concernant Timmermann, j’ai écrit dans mon livre publié par Hachette « Le Grand Troc » que Timmermann était un agent de la CIA. « Le grand Troc » relate les négociations pour les otages français du Liban. Timmermann habitait alors Paris dans un petit appartement du Marais. Pour moi la libération des otages français du Liban était orchestrée par les Américains qui manageait la libération de l’ensemble des otages -sans particularité de nationalité-. Comme on s’en souvient -procès North Poindexter- les américains proposaient aux iraniens des armes -et notamment des missiles- en échange des otages. Le rôle de Timmermmann à Paris a été de servir à Chirac -candidat aux présidentielles- pour faire capoter les négociations parallèles que menaient de son coté Mitterand, président sortant ! Et cela a réussi puisque malgré ma présence de l’ambassadeur Rondot à Téhéran certains otages n’ont été libérés qu’après l’arrivée de Chirac à l’Elysée. Les coordonnées de Timmermmann à Paris m’avaient été données par un trafiquant d’armes français -mort depuis- et qui connaissaient parfaitement les vraies activités de ce faux journaliste ! Le bouquin est sorti -il est pilonné et Hachette Littérature ne se souvient plus de l’avoir publié : heureusement qu’il y a Amazon- et je n’ai jamais été attaqué en diffamation ni par Timmermman ni par personne d’autre !



  • Yves Loiseau Yves Loiseau 27 novembre 2007 10:59

    Je crois que les seules sirènes auxquelles Cavada a répondu sont celles de son avenir personnel. Ce serait lui faire trop d’honneur que de croire qu’il a réagi au soi disant pas en avant de Bayrou vers SR. Raisonnons seulement sur les faits. Bayrou n’a rien d’un gauchiste !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité