• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ze_clarky

ze_clarky

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 44 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ze_clarky ze_clarky 2 décembre 2010 00:39

    @Sam
    Réaction à son premier commentaire 2/2 :

    - La première, réside dans un itinéraire touristique, et consiste donc à visiter ces pays et d’y clamer votre dégoût du système avec la même liberté que vous le faites ici et maintenant. Ces pays pourraient être La Chine, la Corée du Nord, Cuba, la Côte d’Ivoire, l’Iran, la Russie, le Nigeria, et l’Algérie. (Il y en a beaucoup d’autres, je vous les proposerai dans une trentaine d’années, dès que vous serez sorti de la geôle de l’un de ceux cités ci-dessus).

    - La seconde réside dans une petite lecture, celle du préambule de la constitution. Cela vous redonnera peut-être du baume au cœur.

    Enfin, sans doute serait-il bon également que vous vous souveniez de l’une des citations de John Fitzgerald Kennedy (qui disait d’ailleurs de Charles de Gaule lorsqu’il allait le rencontrer, qu’il avait la sensation d’avoir rendez-vous avec l’Histoire : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour lui ».

     

    Cordialement,



  • ze_clarky ze_clarky 2 décembre 2010 00:37

    @ Sam
    Réaction à son premier commentaire 1/2 :

    Sam, comment vous dire...Le choc risque d’être brutal, mais, à vous lire, j’imagine que vous êtes majeur, et de ce fait, capable d’encaisser cette terrible réalité... Non Sam, le village des Bisounours n’existe pas, pas plus que le Père Noël, ni plus que la fée Clochette... Je suis terriblement navré de vous annoncer une pareille chose.

    Effectivement, certains points caractérisant votre dégoût du système actuel me paraissent légitimes. Néanmoins, avant que vous tapotiez sur votre petit clavier pour rédiger votre commentaire, s’est écoulée une bonne vingtaine de siècles de tâtonnement en terme de systèmes politiques.

    Les Babyloniens et les Égyptiens, même s’il ne le nommait pas ainsi, vivaient sous un système monarchique ; un peu plus tard, les Grecs ont essayé l’oligarchie, avant d’opter pour la démocratie ; un peu plus tard encore, les Romains s’essaieront à la monarchie, puis la démocratie, puis enfin l’empire ; plus tard encore, les seigneurs régionaux fonctionneront sous un système féodal, puis au moyen âge,  retour à la monarchie ; s’en suivra la Révolution, la terreur, la démocratie à nouveau, l’Empire à nouveau, puis la monarchie à nouveau, la démocratie (3 jours), puis encore la monarchie, qui succèdera à un Second Empire…Les guerres, une, deux trois et quatre républiques totalement foireuses, et enfin, la cinquième république. Cinquième république qui, si elle n’est pas parfaite (rien n’est parfait en ce bas monde), est le moins pire des systèmes que l’on n’ait jamais instaurés. Pour preuve, elle est source d’inspiration pour toutes démocraties naissantes depuis. Évidemment, si De Gaule était un génie politique visionnaire, rien ne pouvait empêcher qu’après son décès, des atrophiés du cortex avide de pouvoir et de trucs qui brillent et font « bling bling » (histoire de noyer son mal-être et la détestation de sa personne dans des choses matérielles que les autres ne peuvent pas se payer), bricolent à leur convenance la constitution, pour plus de pouvoir encore, pour plus de libido donc, pour plus d’argent, et pour mieux servir ses maîtres d’outre-Atlantique, confère la déconstruction du modèle social Français tel que De Gaule et ceux dont il s’était entouré, Malraux, Debré, Peyrefitte notamment (on est loin des Fréderic Mitterrand, Christine Lagarde et Brice Hortefeux), l’avaient conçu ; confère la proposition d’aide à finir le boulot en Irak pour laver l’affront du « non » de 2003 ; confère le ralliement à l’O.T.A.N. ; confère la mise en place, à travers une réforme des retraites bidon, d’une voie royale pour les retraites privées basées sur des fonds de pension telles que celles proposées par Malakoff Médéric (dont Guillaume Sarkozy, frère du président, est le patron en France)… Non, malgré tous les verrous que Charles De Gaule avait envisagés (conseil constitutionnel…), rien ne pouvait empêcher, après son décès, que des hommes de paille (en herbe aurait dit Coluche ;-P ), ne se servent de nous, et ne se servent tout simplement. Mais tout de même, à y réfléchir, puisque vous semblez résolu à voir le côté négatif de la situation, notre système n’est-il pas le moins pire des pires ? Je pense que si. Pour vous en convaincre, je vous propose deux petites choses bien riches d’instructions, à n’en point douter.



  • ze_clarky ze_clarky 2 décembre 2010 00:28

    À mon sens, le seul qui soit cohérent et qui fasse franc-jeu, c’est encore François Asselineau.
    L’une de ses conférences vidéo en 7 parties. Très instructif :
    http://www.dailymotion.com/video/x9us1s_qui-gouverne-la-france-1-de-7_news
    D’autres des ses conférences à gauche, sur la page de son mouvement :
    http://www.u-p-r.fr/les-conferences-de-francois-asselineau/



  • ze_clarky ze_clarky 2 décembre 2010 00:15

    Vous n’êtes pas Lepeniste, je m’en doutais, mieux, je l’avais bien saisi. Vous avez tout à fait raison de préciser que la fille n’est pas le père, et qu’elle exploitera des mécanismes sans doute moins grossiers et plus rotors que son géniteur.



  • ze_clarky ze_clarky 1er décembre 2010 22:57

    Chère Ariane,

    Votre article est fort intéressant, cela dit, entre les lignes je crains que, et sans doute malgré vous, vous fassiez une jolie promotion à Marine LE PEN.
    Pourtant, si vous aviez lu (ne serait-ce que par curiosité) le programme du FN lors de la présidentielle de 2007, vous auriez été ébahie de l’incommensurable vacuité le caractérisant. Je m’étais même demandé s’il n’avaient pas sollicité les services d’un cérébrolaisé ou d’un attardé mental... Bref, le programme économique pour notre pays semblait avoir été écrit par un quotient intellectuel inférieur à une température anale ! Et sur ce point, rien n’a changé, et ce malgré les efforts de communication déployés par cette dame. Notons que les seuls points pertinents évoqués par cette dernière, sont grossièrement recopiés sur les idées et le programme de l’u.p.r. de François Asselineau. Rien de plus.
    Il me semble qu’il eut fallu le préciser dans votre article, les gens du « F. Haine » ne valent rien d’autre que la haine qu’ils éprouvent pour tout ce qui est « autre ».

    Bien cordialement,

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité