• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ze_clarky

ze_clarky

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 44 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ze_clarky ze_clarky 15 juillet 2010 16:11

    @ King Al Batar

    Voici un excellent exemple d’hypocrisie ou de grandes lacunes en terme de culture générale.
    Ni la burqa, ni le niqab, ni le voile intégral ne sont des prescriptions de l’Islam. Ils sont même interdits lors du pèlerinage à La Mecque.
    Cela signifie donc que les motivations de ceux qui incitent leur port, et de celles qui les portent volontairement, ne sont pas religieuses mais « politiques » ou doctrinales. Le débat sur ces trois objets voile donc un autre débat, que nos élus prennent soin de ne pas évoquer à voix haute, celui du test de résistance de notre laïcité et de notre démocratie par quelques fanatiques qui agissent sous couvert de la religion et qui pourtant n’ont très franchement rien à voir avec l’Islam. Et bien si selon vous, les attaques en direction du modèle de société qui vous permet de vous exprimer librement sur Agoravox par exemple, ne constitue pas un sujet de fond, poursuivez donc votre raisonnement hypocryte ; et ne vous étonnez pas si un jour vous vous réveillez avec une fatwa sur le dos, parce que vous aurez évoqué un thème qui déplairait à quelques-uns. C’est aux vrais musulmans que vous aurez fait le plus de mal.



  • ze_clarky ze_clarky 15 juillet 2010 14:18

    Cher Thierry Mouillac, soit vous êtes d’une touchante naïveté, soit vous venez de sortir de prison après une peine d’une centaine d’années (j’en doute fort), soit vous faites semblant de vous offusquer. De tout temps, la gauche a toujours refilé à la droite, le bébé lorsqu’il s’était fait caca dessus, lorsque l’odeur qu’il émanait indiquait qu’il était temps de le changer. Plus clairement, la gauche a toujours très soigneusement évité de traiter les sujets sensibles, les sujets qui fâchent, les sujets qui passionnent... Pire, elle a toujours éludé les vrais sujets de fond, les vrais thèmes de société. Comment voulez-vous vous faire élire sur l’idée que nous vivons dans un monde de bisounours, de fées clochettes, et de gentils lutins, et par ailleurs voter un texte qui heurtera nécessairement l’une des deux moitié des électeurs qui ont crus en ce monde-là ? Les socialistes sont passés experts dans l’escroquerie intellectuelle. Ce qui constitue votre étonnement dans votre article, à savoir, le refus de la part des députés de gauche à prendre part au vote d’un texte ; c’est la définition du socialisme par excellence. Les élus socialistes sont des lâches doublés de pleutres, qui se font élire en exploitant la naïveté et le manque de documentation ainsi que de culture générale1 de leurs électeurs. Mais ne nous y trompons pas, les socialistes et les élus UMP, font partie de la même équipe de figurants. Ils ne font qu’alternativement se partager le gâteau de la république, en faisant un jeu de rôle à l’assemblée et au sénat. Les vraies décisions, quelles qu’elles soient, sont maintenant toutes prises à Bruxelle. Pour finir, je serai tenté de citer Desproges qui disait déjà en son temps : « À part la droite, il n’y a rien au monde que je déteste plus que la gauche ».

    PS. Ne voyez z pas en moi un mélancolique nihiliste, mais plutôt un citoyen qui attend patiemment l’avènement d’un véritable homme d’État ayant une conception de la république dans son sens le plus noble du terme. Un nouveau de Gaulle en fait.

    (1) J’entends par là, manque de lucidité sur le plan économique lorsque les électeurs réguliers de l’UMP manquent d’humanisme.



  • ze_clarky ze_clarky 8 juin 2010 23:22

    Monsieur Dugué,
    Une fois de plus, voici un excellent article démontrant comme à l’habitude, une fine observation d’un contexte global, une subtile analyse de notre époque, bref, décrivant les incontestables symptômes de la fin d’une civilisation.
    Bravo !



  • ze_clarky ze_clarky 8 juin 2010 23:14

    Bonjour,

    Le débat est ailleurs je crois, un prof peut être nul, les moyens à sa disposition, dérisoires, enseigner en ZEP... et tout à fait croire en ce qu’il fait ! Pire, mon enseignante de philo à l’époque, avait le Q.I. d’un bulot, et croyait dur comme fer en ce qu’on lui avait demandé de répéter... l’arnaqueur, ici, ce n’était pas elle !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité