• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

zgrouik

zgrouik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 74 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • zgrouik zgrouik 22 juin 2011 13:28

    Ouaaarf ! Excellent !!!!
    Allons, allons, mon bon, c’est juste un p’tit coup de mou (et de Moi) : ça va passer !

    Car un doute m’habite (pour rester dans le thème), mesquin que je suis face à la compassion bienveillante de certains : trop de 2nd degré tuant le 2nd degré ; avec un tel avatar, + la préz, + la photo et ce magnique texte (ponpon sur la cerise) : ça sent bon la psychiatrie !

    D’ailleurs, z’avez remarqué, pas de post retour du quidam ?! Doit être sûrement en train de compter ses goûtes...




  • zgrouik zgrouik 30 mai 2011 18:31

    Une façon détournée de saluer l’auteur pour ce mini dossier fort documenté et à propos.
    cordialement
    Zk



  • zgrouik zgrouik 30 mai 2011 17:36

    « La crise, la récession, le risque financier, ...sont derrière nous ! » Avec tout ce quelle voit derrière nous, pas étonnant qu’on finisse par l’avoir dans le c.. !

    Dame Christine n’hésite pas à en faire des caisses s’il le faut. Comme toutes ses consoeurs et confrères bien rodés aux discours à géométrie variable, quand elle ne sait quoi dire, Lagarde meuble !



  • zgrouik zgrouik 30 mai 2011 17:19

    Entre David« copper-field »Ovits et J.P. Houdin-i, un de ces 2 illusionistes détient peut-être la clé de la réalité ... qui mettra encore quelques lustres à sortir du puits ! Patience et longueur de bandelette...

    ça nous change des politico-faiseurs, qui sont,eux, beaucoup moins crédibles quand ils s’évertuent à nous refourguer leurs mirages.

    Bravo et merci pour l’article et les commentaires satelites !



  • zgrouik zgrouik 20 mai 2011 12:24

    Ayant pu apprécier à leur mesure vos autres interventions sur l’affaire de la suite 2806, je trouve ici plusieurs fois le terme « laborieux », et c’est aussi ce qu’on retiendra de votre article.
    ça sent le métier, et pour cause vu votre parcours. 
    Mais à trop décortiquer le sens, étaler l’analyse et exiger la perfection dans la saillie du Canard ; il vous reste les épluchures du fruit entre les doigts, et la tartine raisonneuse lourdement chargée vous retombe sur les pompes côté collant.

    La satire a ceci de particulier qu’elle n’attend pas le verdic pour sonner. Cet art, dont on attend pas qu’il soit majeur, n’est en tout cas un procédé de pisse-froid.
    Dans ce type de presse, ce n’est pas titre qui descend (ou défend) l’individu, c’est l’artice qui suit.
    Bien à vous,
    ZK

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité