• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christian

Christian

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3076 0
1 mois 0 18 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Christian Christian 19 avril 12:23

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Evitez le vaccin. Caillots sanguins assurés...
    Quel vaccin ? et des preuves ...



  • Christian Christian 14 avril 10:53

    Conférence participative de Michel de Kemmeter, ingénieur civil et commercial expert en transition économique et entrepreneur, le 20/09/2019 à Malmedy. 

    CHANGEONS DEMAIN | Conférence de Michel de Kemmeter : Adapter nos systèmes économiques et sociaux

    https://www.youtube.com/watch?v=N2szjSvZJKQ



  • @Christian proctoconspirologue

    -C ’est pas moi qui le dit .

     smiley  smiley Boris Cyrulnik : « On va être obligé de changer et de repenser toute la civilisation »

    Notre culture a perdu la boussole, nous naviguons à vue, bousculés par les événements [...] Il nous faut reprendre un cap, car nous venons de comprendre que l’homme n’est pas au-dessus de la nature, il est dans la nature

    https://www.franceinter.fr/idees/boris-cyrulnik-on-va-etre-oblige-de-changer-et-de-repenser-toute-la-civilisation



  • @Jean Keim

    Comment rassembler dans une vision synthétique la perspective de la médecine moderne hyper technique et celles des sagesses traditionnelles ? Comment assurer une continuité entre le monde extérieur objectivable du biologique et le monde intérieur et subjectif du psycho-spirituel ? Comment établir des ponts entre la médecine moderne, les médecines ancestrales, et les approches dites complémentaires ou alternatives ? Comment interconnecter l’individualité du patient au collectif du monde qui l’entoure ? 


    Il y a des personnage comme le Docteur en médecine, Jean Luc Monsempès (mais pas que) qui s’ est penché très sérieusement sur cette problématique.
    extrait .

    Sa réflexion originale et synthétique sur la santé intégrale intéressera tous ceux qui sont fatigués d’assister à la guerre des égos et des récits opposant, de manière aussi violente qu’artificielle, les différents professionnels de la santé campés dans leur spécialité et leur paradigme comme sur un territoire à défendre contre les envahisseurs. Loin d’être un problème, la diversité des paradigmes, des théories et des pratiques est une richesse dès lors qu’une vision intégrale est capable de les mettre en relation à travers une approche globale et systémique qui prend en compte l’être humain tant dans sa totalité que dans sa diversité. 

    Patrie de l’abstraction, de l’analyse et du cloisonnement disciplinaire, la France est, comme bien souvent en manière d’innovation, très en retard dans cette approche intégrale de la santé. Faites en l’expérience en tapant « Integral Health »  sur Google et vous verrez la multiplicité des sites anglophones qui y sont consacrés. Les polémiques d’arrière garde qui parcourent actuellement le champ médical montre que le temps est venu de rattraper ce retard et la réflexion passionnante du Dr Monsempès nous y invite.


    Juste pour voir.

    Une carte intégrale de la santé selon Ken Wilber - Jean Luc Monsempès 
    https://storage.canalblog.com/46/29/1679409/128950876_m.jpg?966366



  • Je ne sais pas si, comme moi, vous êtes saturés par le déluge d’informations, de polémiques et de théories en tous genres, souvent contradictoires (parfois fantasques ou carrément délirantes), diffusées par les réseaux sociaux et les médias depuis le début de la pandémie de Covid19. C’est ainsi que nous assistons, passifs et impuissants, à la guerre opposant les différents acteurs de la santé avec la mobilisation d’une armée d’anonymes, en soutien dans les tranchées numériques, qui se découvrent soudainement une vocation d’épidémiologiste, de virologue ou de vaccinologue ! Sans compter les émasquologues dont l’obsession consiste à retirer les masques en y mettant autant de passion que des ados soulevant les jupes des filles.

    Nous sommes ainsi pris en otage dans l’affrontement entre deux camps qui se renvoient, l’un l’autre, deux images caricaturales : d’un côté, l’image diabolique d’une techno-médecine totalement corrompue par des multinationales qui instrumentalisent la santé et la maladie pour en faire exclusivement des sources de profit, et de l’autre côté, l’image effrayante d’une médecine « naturelle » ou « holistique » aux mains des charlatans qui utilisent la pensée magique pour escroquer leurs victimes en souffrance !... Devant ce « gloubi-boulga » aussi grotesque que régressif, vient un moment où l’on a envie de siffler la fin de cette guéguerre profondément infantile. 

    Pour éviter l’infobésité, il faut prendre ses distances avec cette « infodémie » en se hissant vers une vision synthétique qui mettrait un peu d’ordre dans la confusion ambiante.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité