• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Le président de \« la Polynésie française\ », des Françaises et des Français René, Georges, HOFFER

sur 330 journalistes et auteurs s'affichent pour la liberté d'écrire et de dire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ATTENTION à l’arnaque.

Je viens d’appeler ce 25 juin 2007 à 14h00 Monsieur Rémi MALINGREY du comité de soutien à Monsieur Denis ROBERT qui vient de me dire qu’il n’est pas là pour critiquer Denis ROBERT, etc...

Je lui ai répondu qu’il pouvait tout de même être informé si des éléments permettaient de démontrer que l’argent versé par les personnes au comité permettait de soutenir quelqu’un qui ne dit pas toute la vérité.

Monsieur Rémi MALINGREY m’a expliqué que le comité de soutien ne se mêlait pas de Clearstream ou des choix de Monsieur Denis ROBERT, qu’il n’attaquait pas Clearstream ou soutenait Denis ROBERT.

J’ai répondu que si j’avais des éléments qui permettaient de démontrer que Monsieur Denis ROBERT n’est pas exactement ce qu’il dit être ; que je l’avais rencontré le 15 décembre 2001, etc... il m’a dit « Ah non, je ne vais pas critiquer un ami ».

L’alarme que je tire est la suivante : que Rémi soit l’ami de Denis est très bien et n’est pas critiqué mais que Rémi refuse de vouloir m’écouter sur les agissements de Denis est pour moi criticable.

Le titre « 330 journalistes et auteurs s’affichent pour la liberté d’écrire et de dire » devrait ainsi être complété par « ... sans être contredits par quiconque amènerait une preuve d’une arnaque » (par exemple), en tout cas je ne m’attendais pas à un tel endoctrinement journalistique coupable de la part de Monsieur Rémi MALINGREY qui dit payer les factures que Monsieur Denis ROBERT lui présente.

Avec l’argent des donateurs !

Le mailing d’ATTAC35 de ce jour mentionne d’ailleurs une bien étrange phrase, s’agissant des « preuves » que détiendraient Denis ROBERT : « les donner à la »justice« , c’est se mettre en danger et perdre toute monnaie d’échange. »

Donc d’une part Monsieur Denis ROBERT retiendrait des preuves ? (Les FRANCS DES COLONIES FRANCAISES DU PACIFIQUE qu’il refuse d’aborder depuis notre rencontre du 15 décembre 2001, les « XPF » ?)

Et d’autre part il perdrait « toute monnaie d’échange » ? De quel « échange » s’agit-il.

Et pourquoi n’a-t-il JAMAIS mentionné les XPF (ni ne m’a prouvé que j’étais dans l’erreur le cas échéant, lui, le spécialiste ?).

Avec Honneur

Le président de « la Polynésie française », des Françaises et des Français René G. HOFFER

renehoffer@yahoo.fr

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=167450290

http://www.presidentdelapolynesiefrancaise-sic.org

http://chez.mana.pf/hoffer.rene

http://www.euro-ombudsman.eu.int/decision/fr/032077.htm

http://www.euro-ombudsman.eu.int/decision/fr/020570.htm

http://www.youtube.com/watch?v=WzfQ1I0sQLM


Voir ce commentaire dans son contexte


Derniers commentaires




Palmarès