• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de hurlevent

sur Libéralisation du marché de l'énergie. Une ouverture qui sent le gaz


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

hurlevent 3 juillet 2007 13:48

Article truffé d’erreurs.

« Il est difficile de comparer des offres ». N’exagérez rien. Il suffit de prendre le temps de lire les offres et de les adapter à notre consommation. Ce n’est pas parce que les offres sont différentes de celles d’EDF qu’elles sont difficiles à comparer.

« la distribution reste entre les mains des sociétés EDF et GDF ». C’est FAUX. La distribution est du ressort du Gestionnaire de Réseau de Distribution, RTE.

« les nouveaux opérateurs, ... ne disposent pas de centrales ». FAUX également. Des centrales privées, cela existe depuis plus de 50 ans. Avant, ces centrales étaient obligées de vendre l’électricité à EDF. Maintenant, elles peuvent la vendre à qui elles veulent. EDF n’est pas la seule compagnie à détenir des centrales.

L’auteur relève que « Sans conteste cependant, ce mouvement s’est accompagné d’augmentations de prix. Auraient-elles été les mêmes sans cette dérégulation ? A voir. ». Cela aurait mérité plus d’explication, plutot que de parler du chocolat et de l’aviation. L’augmentation des prix a eu lieu pile au moment où le pétrole et le gaz augmentaient sur les marchés internationaux.

« Le marché de l’énergie, ... restent cependant des domaines jugés le plus souvent stratégiques par les Etats ». C’est l’approvisionnement en pétrole, gaz, et autre matières premières vitales qui est stratégique, pas la distribution au particulier. Celui qui se chauffe au fioul domestique ou au bois de chauffage achète à des compagnies privées, sur un marché libre. Celui qui se chauffe à l’électricité ou au gaz devait passer par un seul fournisseur, sans possibilité de choix. Cette incohérence a enfin pris fin depuis le 1er juillet.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès