• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre R. - Montréal

sur La guerre en Irak est largement une question de pétrole (Alan Greenspan)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 17 septembre 2007 16:47

@ Yves Rosenbaum

En effet, monsieur Greenspan est contesté. Autant il était respecté lorsqu’il occupait la présidence de la Réserve fédérale, autant aujourd’hui on analyse les conséquences fâcheuses de sa gestion dans le secteur immobilier, notamment. C’est remarquable, aux États-Unis : au cours de leur règne, les hauts fonctionnaires s’abstiennent de toute critique du gouvernement, et, une fois libéré, ou à la retraite, ils s’en donnent à cœur joie dans des mémoires qui font le régal des médias.

Pierre R.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès