• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de France-Tibet Ile-de-France

sur Tibet : le Dalaï Lama sera reçu à la Chancelerie fédérale d'Allemagne à Berlin


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 24 septembre 2007 14:33

La visite s’est bien produite... Voici ci-dessous une traduction rapide d’un article intéressant : Berlin - Dalai Lama a accusé la Chine de montrer « l’arrogance de la puissance » en s’opposant à sa réunion le dimanche avec le chancelier allemand Angela Merkel à Berlin.

« C’est simplement l’attitude chinoise. L’arrogance de la puissance. Pékin interfère également dans les affaires internes de l’Allemagne, en exigeant que le chancelier ne me rencontre pas, » a dit le Dalai Lama,

« Je ne crois pas que ma visite à Mme Merkel causera des dommages à long terme aux relations sino-germaniques, » Le chef tibétain a indiqué être optimiste concernant la situation au Tibet et en Chine dans l’ensemble.

« La seule occasion pour nous est que les choses changent en Chine, et beaucoup s’est produite là, par comparaison à il y a 30 ans » « Et la Chine continuera à changer. Le gouvernement chinois semble être dans un dilemme en ce qui concerne le Tibet, » dit le Dalai Lama.

Les chefs chinois sont bien conscients du fait que leur image étrangère dépend largement de leur attitude au Tibet et a su que l’unité et la stabilité dans tout le pays dépend de la paix au Tibet.

Le Dalai Lama prévoit que s’il y avait des problèmes au Tibet, ceci pourrait avoir des effets sur les provinces chinoises du Xinjiang et de la Mongolie intérieure, où il y a également une résistance à la loi de Pékin.

Il a précisé que ces trois provinces énormes composent près de la moitié du territoire chinois.

Le Dalai Lama a souligné qu’il ne cherchait pas l’indépendance pour le Tibet, qu’il est parti en 1959 pour entrer dans l’exil, suivant l’invasion 1951 des troupes chinoises.

Et il a reconnu que la région montagneuse était économiquement arrièrée.

Mais il a insisté sur le fait que le Tibet devrait être sous la commande tibétaine et que les nombreux Chinois qui ont maintenant vécu là bas devraient apprendre le tibétain, ou accepter les manières tibétaines ou partir.

« Le gouvernement allemand croit que le problème tibétain peut seulement être résolu par le dialogue entre le gouvernement chinois et le Dalai Lama, » a dit Thomas Steg, porte parole du gouvernement allemand.

Source : http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=17986


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès