• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Vilain petit canard

sur Lait : les dindons de la farce... Plus qu'un malaise !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Vilain petit canard Vilain petit canard 13 novembre 2007 13:44

Vous pointez le malaise agricole en général : l’amont survit comme il peut (sauf les gros qui souvent profitent bien), et l’aval (transformateurs et distributeurs) comprime les prix de production. la subvention a de moins en moins un rôle de sauvetage des petits, et tout craque à la moindre hausse de matières premières.

Notre bien-aimé gouvernement ne s’occupe que des prix en grands surfaces parce que c’est plus lisible pour l’électeur urbain, et voilà le résultat : l’interprofession paye des pages de pub pour râler que les prix n’augmentent pas assez. Traduisez : on est « pris en otage » par les vilaines grands surfaces. C’est du cinéma.

On vit une drôle d’époque : on est prêt à payer plus cher pour que le producteur de café du Costa-Rica gagne mieux sa vie, mais on oublie le producteur de lait français. Le commerce équitable, c’est comme le nuage de Tchernobyl, il ne passe pas les frontières ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès