• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de ARMINIUS

sur Il faut sauver le soldat Pinard


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ARMINIUS ARMINIUS 24 janvier 2008 09:10

Merci mour ces infos, le rapport du Sénat en particulier, qui reprend exactement les mêmes propositions de mon article précédent ( Allemagne 2008, un marché à reconquérir...) à savoir :

Le prix, le client ( surtout allemand) doit avoir l’impression de faire une bonne affaire, soit autour de 3€90, qui est le prix moyen de vente en allemagne et maintenant le prix revalorisé du "two bucks chuck" aux US, qui représente la grosse majorité des ventes.

La qualité : pour l’export en quantitées et à ce prix, on est dans la gamme des vins de plaisir, ce que S.Pigott appelle des "vins de bébé" : ronds,( surtout pas verts) un peu de longueur en bouche et un peu d’aromes : on de rapproche aussi du "Celliers des Prieurés" dont le succés peut servir d"exemple( mais pas seulement, voir rapport Sénat)

Les moyens marketing avec une mention spéciale au développement du tourisme viticole !

Peu de mention par contre du e-commerce et c’est pourtant l’avenir ( tant au Royaume-uni qu’en Allemagne, où il est en pleine expansion, pour la France il faudra attendre encore uin peu)

Rappel : Ubifrance est un excellent outil de stat- quant à Sopexa : copie à revoir !

PS : il ne s’agit pas de l’exportation des vins hauts de gamme et autres champagnes qui eux ne connaisset pas les mêmes difficultés le marché étant encore très peu concurrentiel.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès