• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Djanel

sur Irak : un Guernica par semaine


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djanel 13 février 2008 00:11

 

Ah !!! Non !!! Paradisial. Par ce jeu de mots entre « raisonner » et « résonner », je voulais dire que vos raisonnements sonnait aussi faux qu’une une cloche fêlée résonne faux. Il n’y a pas eu faute d’orthographe puis qu’en mettant un mot à la place de l’autre, je réalise le calembour. De toute manière, vous m’aviez bien compris.

 

Ce n’est pas Lerma qu’il faut contrer avec des votes négatifs mais Frédéric de Lyon mais il est plus malin et se fait moins replier parce qu’il dilue ses méchantes idées dans un verbiage assez correct et facile à lire et en plus en arrivant plus tardivement, ses postes restent plus longtemps affichées en soirée et même parfois ne sont jamais repliés maintenus solidement par des votes positifs.

 

C’est pour cette raison qu’il ne faut les confondre. Il y a deux personnes. Frédéric de Lyon mérite que l’on vote systématiquement ses commentaires à la seule vue de son nom. Mais, comme d’autres feront le contraire, il nous faudra donc être majoritaire. Je veux à dire que sur 100 votants, il faudra atteindre 60% de votes négatifs pour replier Frédéric de Lyon à 40%

 

Pour Lerma, c’est différent tout le monde veut le replier même les commentateurs de droite parce que Lerma agace tout le monde. Ils se retrouvent parfois replié avec 35 ou plus de votes négatifs ce qui veut dire qu’il reçoit peu de votes positifs.

 

Donc en conséquence Frédéric de Lyon sera plus difficile à contrer que Lerma, parce qu’il trouvera des sympathisants qui chercheront à le défendre par sympathie avec lui. C’est tout.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès