• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Gazi BORAT

sur Pour Karoutchi aussi, c'est reparti comme en 40 !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gazi BORAT 18 février 2008 14:21

@ Snoopy (suite)

Pour en terminer avec Barrès, je vous cite un commentaire tiré d’un site clairement positionné à droite :

"Bien sûr, il n’est pas question ici de nier que l’engagement de Barrès dépassa parfois la mesure et à relire certaines des phrases qu’il écrivit lors de l’affaire Dreyfus, on est saisi de stupeur et d’effroi.

Mais encore faut-il, sans excuser, replacer l’ensemble dans son contexte pour essayer de comprendre et ne pas, comme a trop tendance à le faire notre temps repentant, juger les actions du passé à l’aune des valeurs d’aujourd’hui.

D’autres que Barrès, et plutôt de gauche, ne sont pas exempts de ce racisme, Zola en premier lieu. Là encore, il faut accepter toute la complexité barrésienne. Si le Barrès antisémite de l’Affaire Dreyfus est condamnable, il ne doit pas occulter l’autre Barrès, celui qui, en 1917 dans Les Diverses familles spirituelles de la France, au nom de la fraternité au combat et de l’Union nationale, rendit grâce aux juifs français. "

http://www.jeune-france.org/Nos%20immortels/Barres.htm

gAZi bORAt


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès