• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Walid Haïdar

sur Le pouvoir de l'information


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Walid Haïdar 7 juillet 2008 23:38

 Non Traroth, je ne suis pas d’accord.

Ingrid Betencourt c’est à la télé. Je n’ai pas besoin de travailler à plein temps pour m’informer différemment.

Il me suffit de consulter des sites dont je sais qu’ils informent sur des sujets plus utiles.

Aujourd’hui, sur BFM ou Itélé, j’ai vu 3 informations : Ingrid est jolie et émue de sa libération (je m’en branle), deux étudiants ont été découpés en morceaux (je m’en branle avec la main gauche), un gamin a été enlevé (je m’en tamponne le coquillard).

Et en dessous, y avait les petites phrases l’air de rien, genre : 40 morts dans un attentat à Karachi : ce serait intéressant de comprendre ce qui se passe dans un pays entier, l’afghanistan, mais non, on nous parle de deux gars qui se sont faits découper par un psychopathe.

Bah quand je vais sur internet, j’ai pas à chercher longtemps pour trouver des articles qui traitent de geoplitique plutôt que de faits divers.

Vous caricaturez, et c’est très dommage, car les opportunités sont bien là. J’avoue être assez fatigué de ce fatalisme et de ce pessimisme stérile (je ne vous vise pas, je le constate parmi mes amis, ce qui m’agace, car les arguments sont toujours ces mêmes abus de généralités et de raccourcis faciles et caricaturaux).

La chose claire, c’est qu’à la télé, on a pas grand chose, dans les journaux, les choses les plus intéressantes ne sont pas forcément plus développées que d’autres qui sont moins importantes, et sur internet, on peut trouver beaucoup beaucoup de choses, sur des sujets qui nous intéresse, on peut dialoguer avec pleins de gens intéressants, partager des expériences...

Quand dans l’histoire on a eu une telle possibilité de dialoguer avec n’importe qui n’importe quand, et gratuitement, sans se déplacer ? Jamais, et si vous trouvez que c’est anodin, vous me choquez.

Mais bon, c’est peut-être parcequ’être optimiste ça donne une tête de con, et que du coup, vaut mieux cracher dans la soupe et dire que tout est pourri.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès