• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de ddacoudre

sur Mr le président, l'argent existe, il ne disparaît jamais


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ddacoudre ddacoudre 8 février 2009 21:36

bonjour ervita

merci pour ton excellant commentaire, j’y apporterai quelques nuances. la droite et la gauche vivent dans une société libérale et capitaliste qui a fait le choix de la croissance par l’investissement, et nous sommes en difficulté parce que nous produisons plus que ce que les ménages disposent pour entretenir la croissance sur investissement, et à cela se greffe le problème que nos productions sont polluantes et que plus l’on produira de biens polluants, soit en relançant l’investissement ou la consommation moins nous réglerons ce problème qui exige de revoir notre mode de production qui forcément ne reposera plus sur la recherche du profit à travers eux, mais d’abord sur une qualité de réalisations et de services qui nous reconduira à retrouver la notion d’utilité, ou l’on produit dans un but au service des hommes et non seulement pour faire de l’argent. je pense qu’un équilibre se fera jour entre les deux en sélectionnant ce qui est d’intérêt humain et ce qui peut être laissé à la recherche du profit. Cela exigera une nouvelle modélisation du libéralisme qui n’existe pas

c’est la différence qu’il y a avec les activités de service public et celles à l’usage des particuliers.

ceci dit l’on peut se situer à gauche ou a droite, par rapport à un type d’économie marxiste, ou c’est le tout état.

Mais même les anti capitalistes d’aujourd’hui ne s’y référent plus, depuis qu’ils ont pris conscience du totalitarisme que cela avaient entrainé. ceci ne remet pas en cause les analyses marxistes sur l’exploitation, mais à rendu désuet la dictature du prolétariat comme solution.

ainsi la gauche tout en étant dans une organisation libérale, se distingue par des choix d’orientations de cette politique libérale pour qu’elle trouve une application dans ses fondements qui sont, que les activité des uns ne doivent pas nuire aux autres.

alors il est vrai que l’investissement peut favoriser cela, tout comme la redistribution des richesses. ainsi suivent comment l’on se positionnera par rapport à cela pour faire face à l’exploitation capitaliste dont la définition marxienne est toujours vrai, l’on sera à gauche ou à droite.

et ceci est devenu tellement complexe que même dans les parties de droites ou de gauches il y en a qui sont plus à droite ou plus à gauche.

je comprends donc particulièrement que pour les français ’y retrouver leur chemin, c’est naviguer dans un labyrinthe quand l’on n’a pas pu s’en instruire, même pour des militant des uns et des autres.

je crois que c’est le résultat d’une désinformation journalistique, qui incapable d’apporter des éclaircissements aux citoyens, ont privilégié les commentaires peoples à ceux plus techniques mais ennuyeux des fonctionnement de l’économie.

il est bien certains qu’ils ’en sont pas demandeur, et que les médias n’ont pas vocation d’instruire. alors nous avons pour cela la situation d’aujourd’hui c’est pour cela que je ne définis pas de responsabilité, car notre vision égoïste et ignorante du monde à favorisé la toute puissance de ceux de nos élites qui ont fini par penser qu’ils étaient les garants d’une théorie libérale, qu’ils ont fini par rendre dogmatique ce qui cause sa perte comme le soviet à causé celui de l’économie socialiste.

pour l’Otan, nous n’avons pas un intérêt particulier à y revenir par protection, sauf si elle doit à la place des US devenir le gendarme du monde. car tout le monde à compris que là ou ils se rendent c’est dans leur intérêt, et la politique de Bush les à rendu détestés.

cordialement



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès