• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Louisiane

sur A l'occasion de la Première Journée Internationale pour la Justice Sociale : Regard sur les erreurs de justice dans les couloirs de la mort aux USA


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Louisiane 19 février 2009 14:10

Bon papier qui pose bien des questions.
Ce n’est malheureusement pas le premier cas de la sorte et cela a poussé certains états à mettre en place un moratoire des exécutions, tant le doute est permis dans de nombreuses affaires.
Le fait que l’inculpé doive se payer un avocat et que les avocats commis d’office ne fassent pas leur boulot correctement établit également un doute sur la qualité de la justice outre atlantique.
De plus, il s’agit d’un noir, communauté statistiquement la plus nombreuse dans les prisons car, quoi qu’on en dise, le racisme le plus bas est toujours présent dans ce beau pays "démocratique".
Le soucis d’une justice pour riche et une pour pauvre semble se poser en France avec la suppression annoncée du juge d’instruction.
Il est assez ahurissant de constater qu’on est toujours prompt à prendre les exemples chez nos voisins sans en regarder d’abord les travers.
La Cour doit statuer sur la possibilité d’un nouveau procés. Que se passera-t-il si elle refuse ?
La démocratie ne se juge pas au nombre de bulletins de vote mais à la qualité de ce que l’Etat fait ou ne fait pas pour ses citoyens, quelque soient leur race, couleur ou confession.
En ce sens, la "justice" qui a condamné cet homme dans les conditions énumérées dans ce texte laisse un doute profond sur la démocratie Etasunienne.
Il reste à souhaiter que ce modèle ne soit pas reproduit.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès