• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Dep

sur « Gran Torino », grand Eastwood


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Julie Dep Dep 1er mars 2009 09:31

@Gaëtan. L’autocritique américaine, au cinéma, ne date pas d’hier : "La Flèche brisée", "La Prisonnière du désert", de nombreux westerns éveillaient déjà sur la question raciale. Mais les Américains (les bons) sont plus narrateurs que donneurs de leçons. Ils vous entraînent dans une histoire, vous amusent, vous émeuvent, à vous d’en sortir meilleur.
Le cinéma français actuel devrait en prendre de la graine, au lieu de se résumer à des déclarations d’intention et à des scénarios indigents.

Ce soir, sur Arte, la guerre de Sécession. D’après Ken Burns, elle vient de finir avec l’élection d’Obama...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès