• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Reinette

sur Petit manuel de la finance moderne à l'usage des médiocres et des malcomprenants (dont je fais partie)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Reinette Reinette 4 mars 2009 23:00



Conviés au sommet, les chefs d’état et les ministres des Finances européens du G20 (France, Royaume-Uni, Italie) ainsi que l’Espagne et les Pays-Bas, ont exprimé d’une même voix leur volonté d’une meilleure régulation des hedge funds, ces fameux fonds d’investissement spéculatifs, et des agences de notation financière, considérés par beaucoup comme étant responsables de la crise financière mondiale. Chose qui n’était pas gagnée d’avance : jusque-là, la Grande-Bretagne était fermement opposée à un quelconque contrôle des hedge funds. Et pour cause, puisque de nombreux gérants de ces fonds spéculatifs travaillent à Londres et y paient leurs impôts.
 

Plus de fonds pour le FMI Les participants au sommet se sont aussi mis d’accord pour octroyer 500 milliards de dollars au Fonds Monétaire International. D’après le Premier ministre britannique Gordon Brown, cela devrait permettre au FMI « non seulement de gérer les crises quand elles se produisent mais aussi de les éviter ». De quoi rassurer l’institution internationale, qui a exprimé à plusieurs reprises ses craintes de voir sa capacité à prêter aux membres en difficulté - notamment aux économies très affaiblies des pays de l’Est - s’épuiser si la crise économique perdure.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès