• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de bob

sur Paradis fiscaux... cessons l'hypocrisie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

bob 9 mars 2009 12:56

Oui et non

Vous avez raison de souligner que les paradis fiscaux sont un marronnier revenant tous les deux ans. Il est tout aussi vrai que les politicards vereux se jettent sur cet argument pour dissimuler leur turpitude.

En revanche, l’ouverture de compte est toujours aussi aise. Elle s’est meme simplifiee. Le nombre de boites a lettre est toujours aussi important, voire meme davantage. Vous vous definissez comme voyageur, prenez la peine d’aller en Suisse. Au dela d’un sympathique tour du pays, vous trouverez des officines financieres improbables ou vegetent des noms de societes parfois grotesques.
Contrairement a ce que vous dites, l’ouverture de compte dans des paradis fiscaux est infeodee au montant que l’on desire y deposer ( information officieuse de banquiers). Le compte sera pris en charge par des services specialises qui s’occupereont notemment de la comptabilite et du relationnel. Ce service a un cout mais qui reste bien inferieur a celui pratique dans les pays d’origine. Cela va dans le sens d’un arret des voyages de malettes de billets : le montant n’est pas assez important et la verification est chronophage. Le temps n’est-il pas de l’argent ?

Vous definissez l’argent sale comme provenant du crime et pretendez qu’il s’agit d’argent sous-terrain. Il est par consequent impossible a quantifier ni meme a estimer. Ne faites pas de difference entre une delinquance de particuliers et une delinquance d’entreprises. Briser la loi revient a etre sanctionne de la meme maniere car dans le cas contraire, elle n’a plus vocation a etre respectee.

Dans la suite de votre texte,vous faites une confusion entre secret bancaire, discretion, fraude fiscale et evasion fiscale. Aussi souhaite-je preciser certains points.
Le secret bancaire est represente par une serie de lois, coutumes, procedures, visant a ralentir, parfois empecher, la divulgation d’informations sur un compte en particulier. Aucune place n’a de pretention a cacher des capitaux occultes meme si la realite differe. Vous pretendez que ces pays donneront les informations relatives aux comptes de leur plein gre : La recente affaire des hauts dignitaires allemands et du Lichtenchtein prouve le contraire. L’action de ces pays ne fonctionne que sous la pression d’un voisin plus grand ou important economiquement. Demandez a la juge Eva Joly quelles ont ete ses difficultes pour obtenir des informations propres a une enquete judiciaire et ecoutez sa reponse ( ou lisez un ouvrage a propos de l’affaire ELF ).
Ces paradis fiscaux entretiennent une volontaire opacite sur les termes d’evasion fiscale et de fraude fiscale. Il apparait, dans les deux cas, que le contribuable ne veut pas payer un impot legitime. Cela rebondit sur la phrase de votre economiste qui pretend que l’impot fraude est un impot injuste. Cette phrase justifie tout simplement la fraude.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès