• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de french_car

sur 600 Euros avec sursis requis contre l'instituteur qui avait dit : « Je coupe tout ce qui dépasse » à un élève qui montrait son zizi...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

french_car 1er avril 2009 21:06

Et oui Villach, l’arbiraire commence avec la toute puissance du corps enseignant et sa hiérarchie, voyez les règlements intérieurs des lycées, eux-mêmes issus du code de l’éducation qui prévoient que le chef d’établissement puisse sanctionner sans appel, sans compte à rendre et sans avoir à se justifier devant quelqu’autorité que ce fût.
Au passage si la hiérarchie en est à envoyer des lettres aux parents pour dénigrer les professeurs c’est que son pouvoir est bien faible et que le rectorat ne la soutient pas, ce qui va plutôt à l’encontre de vos préventions à son égard.
Ne comparez pas avec Outreau, Burgaud a eu des comptes à rendre et bien etendu l’affaire est infiniment plus grave que celle du "zizi" ou de la "lettre secrète". L’enseignant lui n’a aucun compte à rendre tant qu’une affaire n’est pas portée en justice, son pouvoir de nuisance est aussi fort que son pouvoir-instruire, à lui d’en faire bon usage.
Delenda adminstratio smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès