• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de savouret

sur Répliques à l'Université


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

savouret 24 avril 2009 12:52

il est indéniable que le niveau d ’exigences dans les facs de lettres et de sciences humaines a diminué(du moins jusqu’en master 1) afin de s ’adapter à la massification.
on ne peut que le déplorer, dans la mesure ou les étudiants ont pour la plupart les aptitudes nécessaires quoiqu’on en dise pour accéder à un niveau nettement plus élevé que celui qui est requis pour l’obtention des diplomes.

malheureusement, de nombreux étudiants stagnent, car , certes les exigences qui sont définies ne sont pas assez élevées afn de les « tirer vers le haut » , mais aussi car ils sont impregnés d ’une vision utilitariste des études, qui survalorise l’ obtention des diplomes au détriment de l ’enrichissement intellecuel qu’est susceptible de procurer la filiére universtaire si l’on profite du temps libre disponible afin de développer sa curiosité intellectuelle.

des lors, outre le manque de moyens disponibles, le laxisme de certains enseignants, et les lacunes des étudiants, ne serait il pas nécessaire de remmetre en cause la prégnance de plus en plus exacerbée de ’utilitarisme scolaire et du consumérisme scolaire qui délegitiment le gout de l ’aprentissage intellectuel ?

ne faudrait il pas réhabiliter la valeur culturelle et intellectuelle potentielle des études de lettres et de sciences humaines plutot que de stigmatiser l ’abscence de débouchés qu’elles procurent ?ceci favoriserait peut etre un accroissement de l’investissement des étudiants de ces filieres dans leur formaton, et pourrait par conséquent contribuer à une élévation des exigences de la part des enseignants.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès