• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Paul Cosquer

sur Polémique et playliste de chansons allemandes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Paul Cosquer 16 juillet 2009 00:23

J’aime beaucoup ce chant traditionnel que je ne connaissais pas et je vous en remercie. Explication détaillée de l’histoire de ce chant sur Wikipedia en allemand.
Pour ceux qui préfèrent la traduction française, c’est ici.

Elles sont libres, les pensées
Personne ne peut les arrêter
Car elles peuvent s’envoler
Comme une ombre dans l’obscurité
Personne ne peut les deviner
Personne ne peut les traquer
Rien ne peut les tuer :
 
Elles sont libres, les pensées
 
Je pense ce que je veux
Et ce qui me rend heureux
Mais tout ça en silence
A ma convenance.
Mon désir, ma volonté
Personne ne peut les réfuter
C’est ma réalité :
 
Elles sont libres, les pensées
 
Et si l’on me jetait
Dans un cachot profond,
Aucun mur épais
Ne sera jamais mon horizon.
Car toutes mes pensées
Abattent les murs, elles sont les clés
De ma réalité :
 

Elles sont libres, les pensées.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès