• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jade

sur Hier, gardiens de la paix, aujourd'hui, forces de l'ordre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jade Jade 10 novembre 2006 17:45

@ bill : alors la sur le coté voisinage/potin je suis tout a fait d’accord avec toi ! mais ca peut etre sympa de garder un minimum de contact ne serait ce que pour se rendre des petits services mutuellement.. Mais le débat n’était pas la et ce n’était pas de ce lien social dont je voulais parler.

Contrairement à toi je pense que l’état peut intervenir dans certaines situations mais peut-etre que de ce coté la on n’a pas le meme point de vue et je le conçois. Si tout le monde avait la meme opinion sur tout on n’aurait jamais de débat pour faire progresser les choses, d’autant plus qu’il n’y a pas qu’une seule solution pour résoudre tous les problemes de société c’est beaucoup trop complexe pour avoir besoin d’une solution unique.
Moi en fait je pensais plus aux maisons de quartiers et aide éducateur. Je pense que tu vis plutot correctement comme moi et tu n’es peut-etre pas concerné par ce probleme la mais force est de constater que si en banlieue ca pète c’est qu’on a un réel probleme social.. S’attaquer a des forces de police n’est pas anodin, quand on en arrive la d’apres moi c’est qu’on est vraiment désespéré.

Une des solutions adaptée quand on voit vraiment le fond du problème serait des maisons de quartiers et des aides éducateurs comme il en existe ici dans ma ville. En fait des gens qui sont la pour orienter les gens qui cherchent un travail, des aides aussi pour les immigrés afin qu’ils maitrisent bien la langue française et puis des activités pour les plus défavorisé (mon cousin est aide éducateur dans le 9.3, c’est l’état qui le rémunère et les collectivités qui permettent à son organisme de payer pour moitié des activités de plein air pour les enfants de parents vivant difficilement)... Mais il n’y a pas que ce genre de solution, la police de proximité (n’en déplaise a Monsieur Sarkozy) apportait énormément notamment sur Toulouse. Meme si elle n’était la qu’en journée et pas de nuit elle apportait aux populations qui risquait de basculer dans la délinquence. Le seul vrai probleme de la police de proximité en fait était surtout qu’elle biaisait les statistiques de dépot de plainte et trouble a l’ordre public et Monsieur Sarkozy avait besoin de chiffre pour montrer qu’il a une action efficace sur l’insécurité

Maintenant je ne dis pas non plus « tout le monde il est beau tout le monde il est gentil et on fait que du social en veux tu en voila ! ».. Meme si tu fais du social il reste toujours des irréductibles incorrigible et la il faut aussi la solution de la répression et prendre des mesures fermes.

Maintenant ce qui cloche actuellement et c’est ce que l’auteur souligne c’est qu’on est dans un système unique du tout répressif ! Comme je le disais tout a l’heure tu ne peux pas résoudre un probleme complexe uniquement avec une seule solution mais avec un panel de plusieurs solutions (je pourrai te parler aussi d’économie ou ma réponse pourrait etre la meme.. ne faire que du libéral ou que du social c’est stupide il faut un mixage des deux)
Dans le sujet actuel d’après moi la vrai solution de fond qu’il faudrait mettre en place c’est un mixage entre social (pour traiter le probleme de fond) et répressif (pour traiter le probleme de forme)..


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès