• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de jcm

sur Propositions de solutions pour des infrastructures de transports adaptées en Lorraine


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jcm jcm 4 octobre 2009 19:18

Oui, et alors ?

Il s’agit de renforcer le réseau routier et par conséquent de permettre des débits supérieurs, ce qui pourrait être vu comme une amélioration de l’état des choses si...

Si l’on pouvait se permettre de penser que dans les temps à venir tout se passerait de façon inchangée par rapport à aujourd’hui.

Or je pense qu’il n’en sera rien.

On évoque le « peak oil » depuis quelques années déjà mais ce thème n’est plus très à la mode ces temps-ci, ce qui n’empêche qu’un certain nombre de très bons connaisseurs du dossier se montrent de plus en plus convaincus que nous en connaîtrons les manifestations dans le cours de 5 à 6 prochaines années.

Ce point de vue tient compte des réserves découvertes récemment : quelques très grands gisements situés loin au large ( Brésil notamment) et à de grandes profondeurs et dont la mise en exploitation - qu’il ne faut pas attendre avant une dizaine d’années - ne fera que combler l’accroissement de la demande mondiale.

Dans un autre ordre d’idée rien ne dit que notre pays retrouvera vite un taux de croissance qui lui permettrait de reprendre un souffle qui lui manque.

Certes de « grands travaux » autoroutiers, ferroviaires ou fluviaux pourraient être entrepris en espérant qu’ils pourraient initier un retour vers plus de croissance.

Mais si l’on retient l’hypothèse que le coût du pétrole risque de croître fortement il nous sera largement plus profitable de lancer une politique de « grands travaux » appliquée à la rénovation thermique du bâti existant (très gourmand en énergie) plutôt que vers des infrastructures autoroutières dont la vocation principale est quand même de servir de piste privilégiée à notre goinfrerie énergétique, que nous serons peut-être contraints de réduire notablement.

Et je fais le pari que dans 5 à 6 ans il deviendra tellement saugrenu et hors des perspectives du moment que d’imaginer la construction de nouvelles autoroutes que personne ne se risquera à en parler...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès