• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Marsu

sur L'Europe après le non français


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Marsu (---.---.59.105) 3 octobre 2005 11:13

Je suis d’accord pour dire que le non à la constitution était totalement dénué de proposition alternative construite et qu’une grande partie de ses partisans médiatiques étaient plus attirés par la publicité d’une opinion décalée (au départ) que par conviction personnelle.

Je pense aussi qu’une grande majorité des éléments structuraux proposés par le traité étaient justifiés pour permettre le fonctionnement des institutions de l’europe élargie.

Pour ces raisons j’ai voté oui, mais avec une réserve en tête et à cause de cette réserve je ne suis pas totalement déçu par le résultat du vote.

Ma réserve concerne le rôle de la commission européenne, dont la composition ne reflète nullement le paysage électoral et dont les membres n’ont justement pas à répondre aux électeurs directement. Cette commission est la seule structure pouvant proposer des lois, si je ne me trompe et aux députés de voter. Ceci me parait abhérent et dangereux car il me paraitrait logique que les députés européens, élus et en contact (enfin, normalement...) avec leur électorat, aient ce pouvoir de proposition.

Pour cette raison essentielle, je ne suis pas complètement déçu par le non au TCE.

Quant-au temps perdu, il est bien réel et tout à fait dommage, mais la faute en revient d’après moi au groupe de travail ayant réalisé le TCE de façon beaucoup trop discrète et aux journalistes qui n’ont absolument pas communiqué sur ce sujet avant les tous derniers mois (une fois le projet achevé et irreversible).

Maintenant que c’est fait, inutile de se lamenter et reprenons le travail.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès