• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Paul Villach

sur Venise et les îles de la Lagune


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Paul Villach Paul Villach 22 décembre 2009 12:16

@ l’auteur

Je connais le même enchantement que vous devant Burano, Torcello et Burano
Permettez que j’apporte ma carte postale :
 

"À l’écart du luxe de Venise, les îles modestes de la lagune, Burano, Torcello et Murano, nous ont réservé des instants tout aussi luxurieux. Un matin, Béa et moi, nous sommes partis de Punta Sabbioni en sens inverse vers Burano, le village de pêcheurs aux maisons multicolores.
Près du débarcadère, une statue de femme en bronze accueille les visiteurs. À elle seule, elle est invitation à jouir sans partage et sans délai. À genoux, les bras joints sur sa tête renversée, elle tend ses seins, ses flancs et son sexe à qui veut en jouir, à moins que la pauvresse crie au ciel la détresse d’un corps solitaire possédé d’un désir inassouvi. La mise hors-contexte structurelle de l’image ouvre sur l’ambiguïté.
Je prends Béa en photo à ses côtés. Elle mime la pose. La toile de son tee-shirt blanc moule ses seins écartés à ravir. «  ( »Béa de Capri à Carnon") Paul Villach


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès