• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Diane Saint-Réquier

sur Quand le « sexe faible » prend les armes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Diane Saint-Réquier Diane Saint-Réquier 31 mars 2010 10:53

Je n’ai pas un « goût pour l’action violente », ni aucune « sympathie pour les terroristes fanatiques en jupes » ! J’ai juste essayé de mettre à part le fait que l’on soit d’accord ou non avec la cause défendue, ou avec les moyens employés. Il s’agissait de voir l’importance disproportionnée accordée au genre. Que l’on désapprouve des actions violentes qui tuent des innocents est une chose, mais pourquoi stigmatiser une femme plus qu’un homme ? Et pourquoi essayer de donner des raisons psychologiques ou passionnelles à leur forme d’engagement, chose que l’on ne ferait pas pour les hommes ? C’est cela qui m’a interpellée.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès