• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de miaou

sur Sortir du fétichisme de l'argent


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

miaou (---.---.169.199) 14 décembre 2006 16:50

« Ne croyez vous pas que l’appropriation de tels objets tient plus d’une tentative de mimétisme social »

Mais ce fait est déjà extrêmement sérieux en soi, comme l’a fort bien théoricisé René Girard : du mimétisme naît le désir : le fait de vouloir ressembler à, de copier son modèle plus ou moins avoué (ici les classes sociales plus élevées), est plus important que la possession de l’objet en lui-même (qui peut même être purement symbolique : il peut s’agir d’un style vestimentaire, d’un comportement donné...)

Dans le cadre d’une « médiation interne » (ce qui est fréquemment le cas dans nos société revendiquant l’égalité), on peut s’emparer (éventuellement symboliquement) de l’objet désiré en présence même de ce modèle. Il y alors rétorsion de ce dernier : focalisation exacerbée sur l’objet en question ou, au contraire, intérêt déclaré sur un autre objet (dans le but de se démarquer à nouveau), ce qui amène à nouveau l’autre partie à le convoiter. En tout cas, cela peut entraîner un effet « boule de neige » du désir, puis de la violence. Dans les cas les plus graves, on aboutit à l’implosion, à la guerre civile. Jusqu’à ce qu’un bouc émissaire, plus ou moins aléatoirement choisi ressoude l’unité du groupe par son sacrifice. C’est l’origine des religions archaïques, qui ritualisent le souvenir du sacrifice en question. Mais, dans les sociétés évolués, il existe d’autres mécanismes de contrôle de ce déferlement : religions évoluées qui soient, tentent de supprimer ou limiter le désir (bouddhisme), ou qui révèlent l’innocence de la victime traitée en bouc émissaire (christianisme), ou encore l’institution judiciaire. Devant l’absence ou l’affaiblissement de tels garde-fou, tout devient possible.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès