• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de calabrais

sur Cette chimie qui nous tue à petit feu


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

calabrais (---.---.91.9) 17 décembre 2006 08:57

100000% d’accord avec gem qui a dit exactement ce que je m’apprétais à écrire à la suite de l’article (lui et moi devons avoir été trempés dans la même substance chimico-toxique).

Les médias nous affolent et nous perdons de vue la réalité.

Certes, il y a des pollutions, certes de nombreux industriels sont davantage préoccupés par leurs profits que par la santé des consommateurs mais au niveau mondial le niveau de confort et l’espérance de vie n’arrêtent pas d’augmenter et la mortalité et la souffrance de diminuer.

Il y a une éductaion à opérer, il faut apprendre à n’utiliser que les bons côtés de la chimie et apprendre à se passer de ses excès sur le plan alimentaire (mais à condition d’accepter aussi que les aliments soient plus chers ou se conervent moins longtemps), mais il faut aussi s’éduquer à la « lecture » des médias et à comprendre ce dont ils parlent. L’effet des médias et de leur multiplication est comme celui d’un zoom : on voit le problème en gros plan alors on dit qu’il est plus gros. Non, c’est le même. Si la couverure médiatique d’aujourd’hui avait existé au début du 20ème siècle (quand la chimie n’opérait pas encore ses ravages), nos journaux auraient été quotidiennement remplis de drames humains, de bébés mort-nés, d’enfants morts d’une petite infection, d’innombrables cas de dyssentrie dus à une eau souillée, sans compter les guerres tous les 20 ans, la carence des loisirs,...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès