• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Tonio

sur Pour une nationalité à points


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tonio Tonio 30 avril 2010 13:51

Voilà un commentaire bien intéressant. Je suis en désaccord total avec vous.

D’abord sur les principes : ce n’est pas une assimilation mensongère, on sait depuis longtemps qu’il y’a une proximité assez forte entre une certaine frange de la droite et le FN. Là elle est au gouvernement, et elle tente de draguer les voix du FN en reprenant ses méthodes et ses idées. Ce n’est pas moi qui l’invente, ce sont les conseillers de l’Elysée, les ministres, les parlementaires qui le racontent dans les « confidences » que publient les journalistes. Or ce genre de guéguerre se termine toujours par la surenchère et nous sommes en plein dedans. Il s’agit bien de la vérité et je n’aime pas l’idée de taire la vérité quand elle me dessert.

Ensuite sur la réalité politique : Il ne s’agit pas simplement d’une frontière gauche droite étanche, au sein desquelles chaque candidat devrait faire le plein en pompant ses extrêmes. Ce qui fait l’élection au final, c’est le rapport gauche droite. Et Sarko est en train de pousser sa droite tellement à droite que non seulement les centristes votent à gauche (Europe Ecologie en fait), mais que même sa base traditionnelle de droite plus ou moins sociale le déserte. Les scores hallucinants des régionales sont le produit direct, entes autres choses, du débat sur l’identité nationale. Les électeurs de droite commerçants, cadres, petite et moyenne bourgeoisie de province, ne se reconnaissent plus là dedans et ils préfèrent s’abstenir ou voter à gauche.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès