• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de ohlala

sur « Ariane et Ferdinand » de et par Philippe Caubère au Théâtre du Rond-Point


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ohlala (---.---.124.230) 18 décembre 2006 22:50

J’ai vous ai fait ici des critiques assez virulentes dans le passé pour me permettre d’aller à donf dans l’autre sens aujourd’hui. Bravo. Pas facile de rendre compte de cet ovni théâtral que distille Caubère depuis... (me rappelle plus). Si je suis d’accord avec vous sur vos impressions traduites dans cet article, sur votre appréciation du travail de Caubère, je me demande quand même si vous ne placez pas la barre un peu haut par votre article, pour un lectorat si maigrelet et si peu intéressé par la « culture » en général. Qu’importe.

Ceci est une remarque qui se voudrait sévère, pas à votre intention, fou(s ?) de théâtre que vous êtes, mais à celle des agoravoxiens lecteurs casaniers quoiqu’ils en disent.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès