• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Forest Ent

sur En l'an 70, les Juifs attendaient un sauveur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Forest Ent Forest Ent 22 décembre 2006 20:45

L’apocalypse de Jean n’est pas un texte écrit sous acide. C’est un texte ésotérique, volontairement et au sens propre. Il se rattache à un courant de l’époque, variante d’un genre plus large appelé « kabale » (« ce qui est reçu »). Il n’a aucun sens premier, comme tout message crypté. Cela avait aussi l’avantage d’être indéchiffrable par les non-initiés, en particulier les romains.

« On sait que les Juifs étaient obnubilés par leurs Ecritures au point d’y chercher à tout prix un message divin caché. »

Vous généralisez. La kabale était un genre peu pratiqué, même à l’époque. Vous avez souvent des expressions sur le judaisme excessivement chrétiennes.

La kabale est en bonne partie d’origine grecque. Par exemple, la gematria est directement inspiré des pythagoriciens.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès