• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de non666

sur Impots de Mme Bettencourt : le compte n'y est pas


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

non666 non666 25 juin 2010 15:58

En fait , le fait de savoir si il y a abus de droit ou pas depends...des ministres et des accords qu’ils signent avec les grandes fortunes .
L’executif fait un peu ce qu’il veut dans son « interpretation » de l’execution de la loi votée.
Officielement la division des pouvoirs qu’implique une republique le justifie.
Sauf que l’ecoute de Bettencourt montre que ces accords ecrits ou tacite qui fixent l’interpretation de la loi s’achetent contre des participations aux elections des uns et des autres.
Bon reduction d’impot et kegion d’honneur contre 7500 € pour ta reelection monsieur Woerth ?
« C’est pas cher » dit fort justement de Maistre a sa patronne...

Je resume :
1) Privatisation des services publics.
2) Externalisation partielle a des etrangers de ces services publics
3) (Bouyghes a les prisons, Vivendi va recuperer les polices locales, Dassault systeme electronique recupere les bornes electroniques remplacant les employés....)
4) Neutralisation des droits regaliens en matiere de souveraineté , d’impot, de monnaie
5) Soummission a des interets aliens (USA) de la defense (OTAN)
6) Soumission a des interets apatrides (BCE, grandes banques) du droit regalien de battre monnaie : la creation monaitaire rapporte au privé plutot qu’a l’etat, rien de moins !
7) Impot « à la demande » avec des taux a haut pouvoir de communication mais faible application reelle aux « amis »
8) Salaire « à la carte » (auto-augmentation du président « au mérite » , auto-nomination de son fils a l’Epad)

Jespere qu’il n’y a pas d’autres scandales, sinon je serais obligé de m’excuser...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès