• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Alex Joubert

sur Mes impressions après le brevet des collèges


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Alex Joubert 30 juin 2010 17:50

« Je ne suis pas d’accord par contre avec l’idée de hiérarchiser les matières, par un système de coefficient ou autre. Cette idée se défend très bien, mais je suis personnellement contre. Une des idées de l’éducation à Summerhill était (et doit toujours être, j’imagine) que chaque enfant est doué pour quelque chose. Chacun doit trouver sa voie, sa vocation, puisqu’à la base elle est bien là, et ne demande qu’à s’exprimer. Donc, il n’y a pas de matières plus importante que d’autres, et toutes doivent être mises sur le même plan. A force de sur-valoriser les maths (surtout) et le français, et reléguer d’autres matières, comme la musique, la géographie, le dessin..., au second plan, on met d’emblée en situation d’échec de nombreux gamins qui sont excellents en autre chose, mais ne parviennent pas à développer leur potentiel parce qu’on ne tient aucun compte de leur personnalité et qu’ils se sentent dévalorisés. »



Je suis tout à fait d’accord avec toi. Mais qui te parle de coefficients imposés ? Je pense que les élèves, dès la 6ème, devraient débuter leur orientation, et ça passe par des coefficients et des emplois du temps à la carte. Toutes les matières devraient être à « 1 ». Puis chaque élève aurait un bagage de 5 coefficients à ajouter à trois matières minimum. Ou ils le souhaitent. C’est ce que je disais dans un de mes articles : http://lejournallectumag.blogspirit.com/archive/2009/06/06/le-college-unique-plaie-ouverte-de-notre-systeme-educatif.html

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès