• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de oncle archibald

sur Niqab : Rachid Nekkaz crée un fonds d'un million d'euros pour payer les amendes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 13 juillet 2010 17:40

En 1956 au lycée Pierre de Fermat à Toulouse, un surveillant général répondant au pseudo de cow-boy en raison de sa démarche me pria d’enlever et de mettre dans ma poche une médaille de bapteme grosse comme une pièce de 20 centimes qu’il avait appercue par l’entrebaillement de ma chemisette ouverte...

J’ai trouvé qu’il était un gros con. Mes parents m’ont expliqué que la demande était quelque peu abusive puisque je ne génais apparement que lui, mais qu’il avait raison sur le principe : on n’a pas à imposer aux autres qu’ils connaissent d’abord ta relligion, ça peut en gener certains et la laicité républicaine, qui permet l’exercice et la cohabitation de toutes les croyances et religions, impose également une certaine retenue et discrétion ... J’ai retenu pour toujours.

Je suis non seulement contre le port de la burqua dans l’espace public, mais aussi contre le port de tout insigne ou accesoire vestimentaire qui serait le signe hostensible d’une appartenance à une religion, une secte, voire un parti politique. Dire que les femmes qui portent la burqua la portent hostensiblement serait un pléonasme vu le peu de discrétion de ce vetement. Lorsque j’en croise une je me sens agréssé par celle qui la porte. Je ressens qu’elle me dit non pas je suis musulmane, mais je suis musulmane et je t’emmerde ! A domicile ! Tu te crois chez toi, dans une république laique ? Détrompes toi, tu es chez moi, dans ma mosquée portative.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès