• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Catherine Segurane

sur Afghanistan : le Pakistan joue-t-il double jeu ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Catherine Segurane Catherine Segurane 28 juillet 2010 21:41

@ Pasou,


Oui, c’en est un crève-coeur, car la civilisation du Gandhara (maintenant l’Afghanistan) a été brillante. C’était un grand point de contact entre l’hellénisme et l’orient, et qui a produit des oeuvres incomparables ayant les caractéristiques des deux cultures. Je pense à l’art du Gandhara, et à une oeuvre bouddhique ayant certaines caractéristiques des dialogues socratiques, les Questions de Milinda.

Outre les grands Bouddhas détruits, qui ont fait les grands titres, il y a eu des pertes au musée de Kaboul, notamment une inscription d’Asoka sur pierre en grec et araméen , d’une valeur scientifique inestimable en ce monde indien où les documents sur papier se conservent mal et où les textes anciens sont souvent impossibles à dater en raison de l’insuffisante ancienneté de leur support matériel (il est rare qu’un manuscrit indien date de plus haut que le XVII ème siècle ; les inscriptions d’Asoka sont une précieuse exception).

Outre leur valeur esthétique, les statues du Gandhara ont souvent une valeur scientifique en montrant la transition entre un dieu grec et un bouddha ou boddhisatva céleste. Il y en avait une, perdue je crois, qui montrait le passage entre la massue d’Heraklès et le vajra tantrique.

Il y avait toutes les influences : indienne, grecque, perse, plus d’autres peuples mal connus.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès