• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de lyago2003

sur Le handicap, une histoire de RER


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

lyago2003 (---.---.65.168) 29 décembre 2006 21:59

Bonjour, Nous avons une seule vie à vivre

En autant que nous le savons, nous ne passons sur cette terre qu’une seule fois et si nos vies sont frustrées, nos espoirs déraillées et nos rêves rendus impossibles, alors nous faisons face à une tragédie. Il faut sourire à la Vie et la Vie nous sourira.

Il y a une chose pire que la solitude et c’est de ne plus avoir le désir de vivre et avoir perdu l’espoir dans la Vie. Il serait peut-être important de savoir ce qu’on fuit, ce qui nous fait peur et vers quoi nous courrons. Il faut être conscient de nos actes et de notre façon de penser pour devenir responsable de sa vie. Dans la vie, nous ne sommes pas coupable mais bien responsable de sa vie.

Pour y parvenir, il faut être maître de sa vie, il faut se connaître intérieurement. C’est-à-dire dans sa vie personnelle et changer sa façon de voir la vie pour rétablir un meilleur contact avec la vie qui est là pour nous. Devant les épreuves, les difficultés, il faut toujours se référer à soi pour trouver la cause et les moyens de s’en sortir.

Il serait important de se poser des questions :

Qu’est-ce que je fais moi ici maintenant pour continuer ma route sur la terre ? Qu’est-ce que je fais pour enlever les barrières qui m’empêchent de trouver mon droit de passage ? Qu’est-ce qui m’empêche d’être une personne heureuse et de sourire à la vie ?

Il serait bon de penser que chaque journée est un privilège et une journée importante pour la vie qui m’appartient. Il faut toujours être ravi à la perspective d’une journée nouvelle, un nouveau départ et un nouvel effort. Avec un peu de magie et d’imagination nous parvenons à découvrir des joies nouvelles.

Mais que c’est parfois difficile, non la vie n’est pas un long fleuve tranquille, il y à des personnes à qui on repasse le plat plusieurs fois !

e suis Handicapée à 95% suite à une SEP (sclérose en Plaques) que j’ai eu à 25 ans (aujourd’hui 56).

Juste pour dire que la france est certainement inadaptée aux « fauteuils roulants » dans ces batiments, mais c’est vous tous, mes cher(e)s comptariotes qui l’êtes aussi... Il a fallu que « ça m’arrive » pour réaliser à quel point ce sont les « méchants habituels » (employeurs, propriétaire de logement, banques, assurances etc...) mais aussi énormément la population elle-même qui refuse la visibilité et la coexistence avec des handicapés (moteur, mais aussi, sourd, aveugle, tordus et boiteux en tout genre). Beaucoup de gens ont un ou une amie handicapée, ça permet d’en parler pour s’indigner...d’aller rendre une visite à l’occasion ...Mais où sont les handicapés le soir dans vos fêtes ou vos soirées ?? où sont les handicapés dans votre immeuble ou votre quartier ? où sont les handicapés dans vos loisirs ? où sont les handicapés dans vos vies courantes ? ou se cachent-ils ???

Je me permets d’être sans doute exagéremment accusateur, mais parceque j’ai découvert un véritable monde parrallèle d’inexistence et d’évitement, une patate chaude qui circule d’hôpitaux en CCAS et en CAT...

Sur certaines questions sociales ou sociétales, il y a des responsables ou des coupables identifiables...

Sur celle des handicapés en France, il n’y a surtout pas d’innocents...gauche ou droite, riche ou pauvre...

La France est à la traîne en ce qui concerne l’insertion des handicapés mais aussi la réinsertion des détenus (sans parler de leurs conditions de vie en taule),le combat contre le chômage,le combat contre l’échec scolaire (entre autres la dyslexie), l’aide au troisème âge et on pourrait multiplier les exemples. Tout se passe comme si que sous le vernis de notre sacro-sainte égalité républicaine,on ne voulait pas voir qu’ il y a aux marges de notre société beaucoup de gens qui peinent à trouver leur place au sein de cette même société.Mais qui s’en soucie réellement ? Il est tellement plus intéressant de savoir si Buffet va cocufier Besancenot ou l’inverse, quand Royale va faire son premier vrai faux pas, si Alliot -Marie va réussir à ce que Sarozy fasse vraiment cocotte-minute, si Chirac fêtera son centenaire à l’Elysée... Le peu d’’interventions sur ce forum témoigne suffisament de cette indifférence....

Faut voyager pour se rendre compte à quel point on doit encore progresser en France. Ou être handicapé.

Mais c’est comme tout, c’est une question de choix et tant que le personnel politique a sa carrière comme priorité des priorités, le handicapé attendra. Un an de plus ou de moins ... on n’est plus à ça près :

Certains handicaps ne sont pas visibles. L’image du handicapé reste figée dans celle d’une personne en fauteuil roulant. En sus des « handicapés mentaux »qui semblent classés au bas de la hierarchie parmi les handicaps, il existe des handicaps physiques très lourds invisibles à l’oeil . Les campagnes pour l’insertion des handicapés présentent toujours la même image, le handicapé en fauteuil roulant. La plupart des améliorations urbaines visent ce public et peuvent géner d’autres handicaps . Pourquoi abaisser les trottoirs aux coins des rues, tandis que l’on multiplie au meme endroit bornes et installations diverses très génantes pour la circulation de personnes à mobilité difficile. Les bancs de rue disparaissent (plus de pause repos possible à l’extérieur) ainsi que les chaises des magasins (il n’y en n’a plus que dans les pharmacies). Ne parlons pas des laisses de chiens extensibles capable d’en envoyer plus d’un à l’hopital. Pense t-on aux mal voyants en multipliant les codes d’acces à chiffres qui sont en train de devenir le sesame pour une multitude d’actes.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès