• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de King Al Batar

sur Les mauvais coûts de l'assurance des prêts immobiliers


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

King Al Batar King Al Batar 17 août 2010 16:24

Ben pour le mensonge , avouez que dire que 0.27% sur 3,5 ca ne constitue pas le double du cout du pret..... Lorsque je vous cite 0.27% c’est comme je vous le dit le cout standart pour une personne n’ayant pas d’ennuis de santé, et ou plus de 50 ans. Il est evident que, comme pour toute assurance, si le risque de sinistre est plus important le cout de l’assurance augmente. Enfin il n’existe pas d’assurance ayant un cout égal au taux d’interet. Tout simplement parce qu’une banque n’a pas le droit de faire un pret dont le TEG (Taux effectif global) serait supérieur au taux d’usure. Donc une fois de plus je persiste, et vous met au défi de trouver un seul pret dont le cout de l’assurance (pour une seule personne, si c’est pour deux personne bien sur le cout est multiplié par deux si c’est à 100% sur chaque tête) soit supérieur à 1% annuel.

En ce qui concerne la loi, comme je vous le disais, la loi dit qu’en ce qui concerne les prets, un banque est libre de preter ou pas, et n’a pas d’obligation de justifier son refus. Donc effectivement elle n’a pas à obliger la souscription aux assurances, mais comme c’est ca ou rien, elle reste libre de faire ce qu’elle veut.

Enfin, je ne sais pas pourquoi vous vous obstiner à croire que les assureurs sont d’une plus grande moralité que les banques (dans la mesure ou aujourd’hui les banque sont banque assurance, et les assureurs sont assureurs et propose des palcements financiers, c’est d’autant plus évident). Comme je vous le dis, lorsqu’un assureur assure un pret, il est pret à trouver tous les moyens en cas de sinistres pour rembourser le minimum. comme pour toute assurance du reste. Ce n’est pas un procès d’intention que je fais en ce qui concerne les garanties, qui sont comme vous le dites équivalente. Ce sont sur les conditions que les choses diffèrent. Savez vous par exemple que si à la souscription d’un pret vous etes non fumeurs, vous devenez fumeur ensuite, vous devez le declarer et avoir une sur prime. Si vous ne le faites, pas vous risquez de ne pas être remboursé. Les assurance peuvent refuser de rembourser un pret à ce titre, même en cas de décès absolument pas lié à la cigarette. La banque, elle fera tout son possible pour faire jouer l’assurance pour récuperer l’argent qu’elle a preté. Je ne sais pas si mon propos est orienté, peut être que oui, puisque je bosse dans une banque (pas par plaisir, et je suis pret à critiquer en bien des points mes employeurs qui me font honte, mais pas sur celui la), mais le votre me parait tout aussi orienté....

Lorsqu’une banque assure son pret, elle a tout interet à ce que l’assurance fonctionne puisque c’est elle même qu’elle rembourse. Les assurances proposées par les banques sont donc de meilleures garanties pour l’emprunteur.

Enfin il existe des cas ou la banque n’a pas d’autre choix que d’accepter des assurances délégués. Il s’agit des professions dites à risque, comme Policier, ou Pompier par exemple. La dans ce cas elle n’est pas regardante. ce qui met bien en evidence que l’interet premier d’une banque pour l’assurance reste la fiabilité de la couverture, et non l’aspect financier.

Enfin


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès