• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de King Al Batar

sur Les mauvais coûts de l'assurance des prêts immobiliers


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

King Al Batar King Al Batar 17 août 2010 20:55

Je comprends bien ce que vous dites.

Vous etes en train de me dire que la loi interdit au banque d’obliger à souscrire à l’assurance en meme temps que le pret.

Mis dans les faits les banques n’en ont rien a foutre et je vous le confirme pour exercer cette profession et avoir financé plus d’une centaine de projets.

Et elles s’en foutent, car légalement elles n’ont pas à justifier un refus de pret. Tout simplement.

Ensuite je vous confirme que deleguer son assurance pour faire quelques economies c’est pas forcément un bon conseil que l’on peut donner aux acquereurs pour la bonne et simple raison qu’il y a un risque plus important que l’assureur fasse son assureur. Et que les associations de consommateur feraient mieux de se pencher sur les commission en depassement d’autorisation de débit et les « packages ».
Parce que finalement qu’une banque assure les 2 ou 300 euros qu’elle prete, cela me parait logique ; ou tout du moins pas choquant, puisque c’est l’argent de ses clients qu’elle prete.

Pareillement, mais en changeant complétement de sujet, j’ai jamais compris pourquoi lorsque l’on est propriétaire et que l’on a un pret à la banque, on doit quand même payé la taxe foncière plein pot. Etant donné qu’en cas de defaillance le fruit de la vente du bien revient a hauteur de ce qui est dû à la banque, tant que le pret n’est pas remboursé, le bien appartient aussi et surtout à la banque. cela devrait être proportionnel entre la valeur investi pas le client et ce qu’il reste à rembourser, et le reste à la charge de la banque, non ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès