• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Causette

sur La France et son masque de Janus


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Causette Causette 25 août 2010 16:37

(...) le gouvernement qui utilise les clivages communautaires

OUI c’est exact, mais il n’est pas tout seul à en profiter ! puisque le gouvernement et les conseils régionaux contruisent de plus en plus de bâtiments religieux ce qui entraîne inéluctablement la division (au lieu de logements hlm, d’écoles ou de bibliothèques... tout ce qui sert à rapprocher). Nous constatons en France, république laïque, que les élus s’occupent de religion et les religieux s’emparent du politique. Il y a un réel problème pour la majorité des français, et l’équipe Sarkozy/Fillon l’a accentué en allant récemment baptiser des centres religieux.

je m’en fiche du gouvernement, il y a longtemps que je ne crois plus à leurs fadaises ; qu’ils soient de gauche ou de droite ou du centre, ces hypocrites mentent pour être élus, font toujours de belles promesses, puis une fois en place profitent largement en se servant de la manne de l’Etat et jouent de leur influence pour avantager leur caste.

Bénévolat :
j’ai participé, en tant que bénévole, à des cours d’alphabétisation pour adultes dans une association à Paris ; je suis partie (écoeurée) lorsque j’ai découvert le montant des salaires du Secrétaire et ses sbires de l’association (sans compter leurs remboursements des frais réels ou inventés)

Avoir le respect des idées d’autrui
Longtemps engagée dans la vie associative, j’étais comme vous, ne faisant aucune différence avec les uns et les autres d’où qu’ils viennent ; hélas, certaines personnes de par leur culture refusent l’égalité homme/femme et me l’ont fait comprendre. Pourquoi, et comment, accepterais-je, en tant que femme, d’être blessée par le comportement de gens qui ne respectent pas ma liberté de penser, mon choix de vie, et de croire ou de ne pas croire ? Comment faire comprendre à des gens dédaigneux que tout ne leur est pas permis, que tout ne leur est pas dû ? sans se faire traiter de raciste. Ne le sont-ils pas eux-mêmes racistes, ségrégationnistes, voire sexistes ?

Continuant malgré tout à avoir une vie sociale, j’ai l’occasion de rencontrer des personnes démunies. de plus en plus parmi elles ne sont ni étrangères ni « d’origine », mais des français que certains racistes appellent « sous-chiens » (voir ce que le mot « chien » désigne pour certains croyants).

Malgré les longues discutions que nous pouvons avoir, des français (de souche, quel mot ridicule !), m’assurent qu’aux prochaines élections ils voteront la droite dite extrême, car, me disent-ils, ils sont les grands Oubliés des élus et des services sociaux : chômeurs après plus de 30 ans de travail, d’autres en attente d’un logement Hlm depuis plus de 15 ans, etc... tous ces gens n’ont droit à aucune aide pour diverses raisons : pas -ou plus- d’enfants à charge, pauvreté récente, donc ne connaissant pas trop les démarches pour être aider. Et surtout, comme ils ne se sont pas laissés enfermer dans une communauté familiale et/ou confessionnelle, ils n’ont pas le soutien que peuvent avoir les associations religieuses ou ethniques, de plus en plus puissantes en France.

Récemment, j’ai aidé une personne, au chômage, qui a travaillé 34 ans et qui n’a jamais bénéficier d’allocation d’aucune sorte, pour présenter un dossier de demande d’aide au logement (caf), elle arrivait en fin de droit assedic ; après quelques mois, son dossier est enfin accepté, ouf !. Mais quelle surprise quand j’appris 3 mois après cette acceptation d’aide, que la Caf envoyait un inspecteur pour contrôler chez elle. Pendant tout le temps où elle travaillait pour environ 1600 euros, elle n’avait droit ni à un logement, ni aux aides vu son salaire, mais payait des impôts. Beaucoup de gens sont dans des cas semblables, et se disent qu’ils ont bossé, élevé plutôt bien leurs gosses, payés des impôts et quand ils ont besoin d’aides, eux, n’ont droit à rien.

dans l’ensemble, je suis d’accord avec vous alberto,
mais ayant la chance de connaître des personnes de toutes origines et de tous milieux, j’apprends à peser le pour et le contre ; oui le pouvoir actuel divise pour mieux régner, mais certains conservateurs religieux s’en portent bien, d’ailleurs (depuis quand ?) les élus politiques font élire les représentants religieux (n’est-ce pas en contradiction avec la loi de la séparation de l’église et de l’Etat ?)


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès