• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Voltaire

sur La partialité délibérée de France Inter et de France Culture dans l'affaire Al-Durah


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Voltaire Voltaire 19 octobre 2010 15:39

Cet article de Wikipedia me semble bien refléter ce que j’ai pu apprendre par ailleur de cette affaire : faute d’enquête rapide, et en raison de la démolition des lieux par les Israeliens, il n’existe pas d’éléments sûrs pouvant démontrer que les tirs étaent israeliens, même si comme le reconnaissaient leurs propres autorités, c’est l’hypothèse la plus probable. En revanche, l’hypothèse d’un montage par les palestiniens est très peu probable, et il y a bien eu tentative de manipuler par des extrémistes la réalité de cet évènement, suivi par une habituelle reprise de cette thèse par des théoriciens du complot.

Beaucoup dépend de la sincérité du caméraman, défendu par Enderlin. Ce cameraman semble avoir une excellente réputation, et continue d’exercer normalement dans la région, y compris dans les territoires contrôlés par les israéliens, et les enquêtes des services secrets israéliens n’ont jamais permis de suggérer que ce caméraman appartenait à un queconque groupe politique ou terroriste palestinien.
Faute d’éléments contraires probants, je serais personnellement tenté de croire la version la plus probable. A noter que simultanément, deux autres enfants palestiniens était aussi tués par des balles israéliennes en d’autres lieux, sans polémique aucune...
La réalité de ce conflit est que des civils meurent, volontairement ou involontairement, presque tous les jours. Suggérer que tout cela n’est que mise en scène est un non-sens, et clairement destiné à détourner l’opinion de ce qui est une réalité tragique, ce qui n’excuse en rien les pratiques extrémistes et terroristes de certains palestiniens.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès