• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de iroiro

sur Taïwan : succès économiques et corruption, un cocktail explosif !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

iroiro 17 novembre 2010 23:30

Est-ce que tout ça n’est pas un peu dramatisé ?

Le KMT n’est au pouvoir que depuis deux ans et demi – par la volonté du peuple.

Une élection majeure est imminente, si le peuple veut montrer son mécontentement, qu’il le fasse, c’est maintenant.

Que le KMT soit un parti qui ne peut s’adapter à la démocratie, c’était évident dès 2004.

Que le président Ma soit favorable à l’unification à la Chine était une évidence aussi.

Que le procès de CSB soit un procès politique avant tout était aussi une évidence.

Maintenant, dire que l’ECFA apporte la richesse à l’économie taiwanaise est assez prématuré. Il faudrait d’abord sortir un minimum du commerce triangulaire où Taiwan n’est qu’un passage, avec les investissements et les emplois taiwanais se retrouvant en Chine, Taiwan restant avec son chômage. Le taux de croissance de Taiwan est une illusion. De toute façon l’ECFA n’est même pas encore opérationnel. Au plus pourrait-on croire à une légère « détente » dans le détroit – mais ce n’est peut-être que très provisoire.

Corruption de CSB, corruption du KMT : c’est en fait la même, le juge qui a condamné Chen avait innocenté Ma, et pourtant c’était pour la même chose. La corruption de la justice taiwanaise appartient au KMT, comme s’il s’agissait d’un héritage laissée par la période de loi martiale.

Concernant le dossier des subventions accordées aux étudiants chinois, il me semble que KMT et DPP avaient discuté et voté cette loi ensemble, et je crois que l’aspect financier avait été discuté aussi. D’autre part, le gouvernement a répondu que cette subvention ne serait pas allouée pour les 2000 étudiants chinois qui seront prochainement accueillis. Alors, est-ce qu’il n’y a pas emballement ?

Mais, encore une fois, si les étudiants taiwanais sont mécontents, qu’ils se donnent la peine d’aller voter.

Taiwan, moyennement prospère, en perte de vitesse depuis 2004 au moins, parce se trouvant à l’ombre d’un géant qui grandit, et qui attire à lui la richesse de Taiwan, et parce qu’un autre dragon, la Corée du Sud, l’a surpassé.

Taiwan se mit dans une situation instable lorsque le président Ma fut élu, alors que Lien avait conclu un pacte avec la Chine, qui signifiait une trahison vis à vis de Taiwan. Tout était déjà écrit en Mai 2008.

Tant que le peuple pourra s’exprimer à travers les élections démocratique, la situation peut être renversée sans tomber dans la révolution.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès