• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de titi

sur Libéralisme économique et démocratie : les histoires d'amour finissent toujours mal


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi 19 novembre 2010 13:31

Vous vous contredisez...

Si l’état subventionne « les fleurons » (hi hi hi hi !!) et redistribue par le biais des aides sociales ou d’activités qui pourraient très bien relevées de l’individu, c’est bien qu’on est dans une logique étatique collectiviste.

Concernant votre exemple du smicar, j’ai été faire un tour dans un simulateur d’impot et je suis arrivé à moins de 2% d’impots.. De quoi parlez vous pour arriver à 20% ?
Si vous intégrez les cotisations sociales payées alors vous ne pouvez pas comparer avec les revenus du capital car ces cotisations ouvrent des droits dont ne disposent pas les personnes qui ne dépendent pas du régime de la sécu. A noter que sur les loyers, l’état récupère 12,1%. C’était 3,7% il y a 10 ans.

Un point aussi qui pourrait être abordé c’est la « niche fiscale » la plus utilisée par les français : a savoir le décompte des parts et en particulier des enfants à charge.
Or le but de cette politique était d’encourager la natalité et faire en sorte que ces enfants paient les pentions de demain. Or le taux de natalité étant ce qu’il est, cela n’arrivera pas...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès