• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur Gêneuse pour la neige...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 22 novembre 2010 13:08

La neige, les canons, et le changement climatique.

Les suies et les gaz CFC, HCFC, NOx sont beaucoup plus préoccupants que le CO2.

D’une part, si le CO2 à faible dose n’est pas dangereux pour l’homme, il n’en est pas de même pour les autres polluants cités dont particulièrement les suies responsables du décès de millions de terriens.

D’autre part, parce que l’effet dit de serre est bien plus conséquent pour nombre de pollutions émises que n’est le CO2.

Enfin, les suies sont directement responsables de la fonte des neiges, des glaciers et de la banquise. L’Antarctique n’en souffre pas pour la bone raison qu’il est protégé des activités humaines par des conventions internationales.

Pour ce qui concerne l’effet des suies : « Un kg de ces suies suffirait à noircir les Alpes » (Tami Bond, cité par Sciences et Vie de novembre). 8 millions de tonnes par an de suies sont émises dans la basse atmosphère, soit un kg pour 150 km2 terrestres ! 500 kg pour les Alpes ! Soit des centaines de fois plus qu’il n’en faut pour noircir et faire fondre tout !

Les canons à neige, l’hébergement, les véhicules des vacanciers, les remontes pente, etc. émettent aussi des suies. Et ces suies sont responsables de la fonte : la boucle est bouclée : le capitalisme se nourrit de ses contradictions. Pour « rentabiliser » ces investissements, il faut bien sûr qu’il y ait de plus en plus de gens qui accèdent aux sports d’hiver. Pendant ce temps là, ailleurs c’est la décroissance, les pertes d’emploi, la crise, l’endettement des générations futures.

Augmentation du pouvoir d’achat pour les uns, diminution pour les autres : une formidable machine à creuser les inégalités, donc à détruire la société est en marche.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès