• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de non666

sur Le nord-est australien inondé : la faute à la Niña ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

non666 non666 14 janvier 2011 13:13

Le probleme est connu chez nous.

Cela s’appelle construire en zone inondable.
Sauf , qu’en France, la mémoire collective et les archives écrites d’un etat organisé depuis des siecles devraient nous empecher de faire trop de connerie dans ce domaine.

Mais nous avons quand meme eu Vaison la romaine, les digues de l’atalntique et on a construit a Nice, au dessus d’un fleuve qui est muré qsur des km...
La Région parisienne est un exemple de ce qui pourrait arrivé si des circonstances jugées peu probables arrivaient quand meme. 
Malgrès les bassins d’accumulation en amont, ils ne peuvent pas contenir plus que leur capacité...
Donc ne rions pas trop des australiens et posons la questions de ce que nous ferions avec un scenario identique ?
D’ailleurs la fonte des neiges de cette année sera surement exeptionnelement bonne et l’hivers est loin d’etre finie.
Que se passera t’il si nous cumulons cette fonte avec des pluies, au pire moment ?

Les australiens manquent d’infos et en plus ce sont des anglo-saxons, donc des germains...
Ils ne voient le probleme que quand il est la, pragmatisme oblige.
Or une plaine alluviale est forcement ...une zone pouvant etre humide, non ?


Mais entre les digues qui rompent sur le danube , les eaux rouges et contaminés en europe de l’est, nos mini-tornades, nos deux tempetes de l’an 2000 et la presence de sites classés Seveso un peu partout, sommes nous pret ?

Chacun a t’il son sac d’alerte, des vivres pour deux semaines et de l’eau potable en reserve ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès